Anderlecht Grâce à ses trois dernières campagnes européennes, Anderlecht figurera à coup sûr dans le pot 3 de la C1.

La plupart des verdicts sont tombés dans les championnats européens, ce qui permet d’avoir une vision plus claire des pots pour la prochaine Ligue des Champions.

Seule une composition virtuelle peut être établie à ce jour (voir infographie), en supposant que les favoris s’imposeront à chaque fois durant les tours préliminaires. Mais il est sûr à 100 % que le Sporting restera dans le pot 3, quels que soient les résultats des différents tours préliminaires.

Si Anderlecht se retrouve dans le pot 3, c’est essentiellement grâce à ses trois dernières campagnes européennes, qui lui ont permis de faire gonfler son coefficient. Au point qu’aujourd’hui, les Bruxellois ont un meilleur coefficient (58.480) que des clubs comme Liverpool, l’AS Rome ou l’Inter.

Malgré sa place dans le pot 3, Anderlecht doit s’attendre à une poule très costaude. Depuis la réforme des tirages au sort, instaurée en 2016, le pot 1 est composé uniquement des champions et du tenant du titre. Par coulissement, le pot 2 est donc devenu bien plus costaud. Les Mauves peuvent ainsi se retrouver dans une poule avec Chelsea et le Barça, ou le Real Madrid et le PSG.

Dans le pot 4, il figure une seule équipe vraiment au-dessus du lot sportivement : l’AS Rome. Mais il suffira d’une seule élimination surprise en tour préliminaire (de Séville, Naples, Kiev, l’Ajax, Olympiakos ou Liverpool) et Anderlecht sera sûr d’éviter Nainggolan&co.

Vu la composition des pots, la conclusion est simple : viser la troisième place sera a priori à portée des Bruxellois. Rendez-vous le 24 août pour le tirage au sort.

© DR

Nice, Séville, Naples, Liverpool: Bruges est presque condamné au miracle

Pour les autres clubs belges, la route des poules européennes est désormais mieux définie.

Deuxième, le Club Bruges doit passer deux tours préliminaires en Ligue des Champions. Pour son entrée en lice, il sera tête de série et affrontera le Steaua Bucarest, Young Boys Berne, Nice, Basaksehir ou le vainqueur des playoffs grecs (le PAOK est le mieux placé). Lors du dernier tour préliminaire, si le Club passe, ça se corsera : il est certain de ne pas être protégé. Il devrait alors défier le FC Séville, Naples, Liverpool ou, s’ils passent le tour précédent, l’Ajax ou le Dinamo Kiev.

Vainqueur de la Coupe, Zulte Waregem est directement qualifiés pour les poules de l’Europa League. Il sera dans le pot 4 (sur 4) Il pourrait affronter un gros morceau comme Arsenal ou Lyon.

Troisième, Gand devra passer par deux tours préliminaires pour accéder aux poules de l’Europa League. Il y sera tête de série et évitera ainsi les gros morceaux. En barrages, il pourrait toutefois tomber sur des adversaires piégeux comme le Partizan Belgrade ou Panathinaikos.

Ce mercredi soir, Ostende et Genk se disputeront le dernier ticket qualificatif. Le lauréat aura lui aussi deux tours qualificatifs à passer. Ostende ne serait pas tête de série et pourrait donc voir sur sa route de sérieux obstacles tels que le Zenit, l’AC Milan, le PSV, Everton ou Marseille. Genk serait tête de série et éviterait tous ces clients.