Anderlecht

Mike Kurth, un supporter anderlechtois, se pose des questions après la reprise du RSC Anderlecht par Marc Coucke. 

Pour clarifier la situation, l'avocat orginaire d'Eupen a porté plainte. L'information révélée par Het Laatste Nieuws vendredi a été confirmée par la Pro League auprès de l'agence Belga.

Selon le quotidien néerlandophone, M. Kurth craint que les liens entre le KV Ostende, ancien club de Marc Coucke, et le RSCA soient trop forts. Mike Kurth, 36 ans et supporter du club bruxellois, doute de la transparence de la reprise du club.

Afin d'être persuadé qu'aucun lien ne persiste entre Coucke et le KVO, M. Kurth s'est porté devant le tribunal de première instance de Bruxelles pour y intenter une action en justice contre la Pro League, organisme qui défend les intérêts des clubs professionnels en Belgique, et contre l'Union belge de football (URBSFA), organisatrice du championnat.

Mike Kurth exige que les licences professionnelles du RSCA et d'Ostende soient suspendues jusqu'à ce qu'une preuve d'absence de conflit d'intérêts soit avancée. Il a aussi demandé que le juge vérifie l'éventuelle existence d'un accord entre la société d'investissement de Marc Coucke Alychlo et la nouvelle direction ostendaise. M. Kurth réclame enfin qu'une astreinte d'un million d'euros par jour soit prononcée jusqu'à ce que la situation soit clarifiée.

La Pro League et l'URBSFA n'ont pas souhaité réagir.