Anderlecht Herman Van Holsbeeck a parlé de l’affaire Eyenga-Lokilo: "Son père voulait 1 million".

Le procès d’Anderlecht contre le (papa du) jeune Jason Eyenga-Lokilo - qui refuse de signer un contrat pro à Anderlecht malgré une convention privée (un porte-fort) - a provoqué pas mal d’émoi. Herman Van Holsbeeck était invité à Reyers Laat à Canvas. Voici ses révélations.

"Le papa de Jason a réclamé une prime à la signature d’1 million d’euros. Nous avons refusé. C’est un scandale: il veut gagner de l’argent sur le dos de son fils. Même les clubs anglais n’ont pas voulu lui donner cet argent. Si le papa s’excuse, nous sommes disposés à donner une nouvelle chance à son fils."

"Charly Musonda Junior avait une même convention avec nous. Mais Chelsea a payé beaucoup plus que les 450.000 stipulés dans l’accord: on a reçu 2,5 millions. Quand je le vois jouer avec les Espoirs belges, mon coeur saigne. Il aurait dû faire partie de notre équipe A, où il aurait joué avec Praet et Tielemans."

"Un jeune de 14 ans est notre plus grand talent (il parle sans doute d’Evangelos Patoulidis, qui n’a que 13 ans). Une délégation d’Arsenal vient nous voir la semaine prochaine, et notre président a un rendez-vous à Manchester City pour ce même joueur."

"Si Praet reste en fin de saison, cela dépend de son agent, des clubs qui le veulent et de l’offre. Si on reçoit une somme correcte, on n’aura rien à dire. Pendant 3 ans, il aura tout donné pour Anderlecht."

"Par an, nous investissons 4 millions dans notre école des jeunes. Et notre Académie a coûté 12 millions."