Anderlecht

Le feuilleton du transfert de Steven Defour de Porto à Anderlecht est terminé. Le président du Sporting Roger Vanden Stock s'est rendu lui-même à Porto ce mardi pour faire aboutir le transfert.

Après de longues négociations, les différentes parties sont tombées d'accord tard dans la nuit. Ce mercredi matin, le Diable rouge a paraphé un contrat de 5 ans avec le club bruxellois. Steven Defour actuellement au stade d'Anderlecht pour la conférence de presse.


"On l'a déjà dit souvent, mais c'est vraiment cette fois le transfert du siècle", s'est réjoui Roger Vanden Stock. "Mais il est clair à présent que nous ne pouvons plus comme la saison dernière parler de saison de transition. Notre objectif est le titre. C'est un moment historique."

En concurrence avec le Standard, Anderlecht a su convaincre Steven Defour. "Ce ne fut pas une décision facile à prendre. J'ai passé de fantastiques années au Standard, mais il y a moment où il faut penser à soi. Anderlecht a su me convaincre", a expliqué Steven Defour aux côtés d'Herman Van Holsbeeck, le directeur général d'Anderlecht et Besnek Hasi, l'entraîneur des Mauves, présents aussi mercredi.

Parmi les questions qui fusaient de toutes parts, celles-ci: "avez vous été en contact avec le sélectionneur Marc Wilmots au sujet de ce transfert ?" Réponse: "non !". "Et avec Daniel Van Buyten ?". Réponse: "Oui !". "Vous savez donc ce qu'il a décidé ?". Réponse: "non, mais le mieux, ce serait que vous le lui demandiez vous même".

Le manager-général Herman Van Holsbeeck coupe et prend à son tour la parole. "J'ai dit mardi que cette affaire serait réglée dans un sens ou dans l'autre dans les 48 heures", rappelle-t-il. "Mais aujourd'hui (mercredi, ndlr), le président et moi même avions coupé nos portables, parce qu'il était impératif d'être à 100% concentrés sur le transfert de Steven Defour. Daniel a d'ailleurs essayé de nous joindre, notamment par SMS. On verra donc cela vendredi. J'espère que la fumée sera blanche, mais on respectera de toute façon sa décision".

Une décision qui pourrait influencer la suite du mercato mauve. "Je sais que l'entraîneur souhaiterait voir aussi arriver un arrière-droit, compte tenu de l'indisponibilité d'Anthony Vanden Borre, ainsi qu'un flanc droit (vu le départ de Massimo Bruno, ndlr). "Je ne perds pas cela de vue. Mais il faudra voir de quels moyens financiers on dispose encore, si Van Buyten s'ajoute au noyau. Je ferai en tout cas le maximum. Comme d'habitude..."


Defour, joueur entrant le plus cher de l'histoire du foot belge

Le montant du transfert était estimé à 5 millions d'euros. Mais Porto a indiqué dans un communiqué que la somme se situait plus vers les 6 millions d'euros. Ce montant, suivant les bonus éventuels, pourrait se monter jusqu'à 6,5 millions d'euros.Ce qui ferait du médian défensif le joueur entrant le plus cher de l'Histoire du football belge. L'an dernier, c'était Alksandar Mitrovic qui avait défrayé la chronique. En effet, le Sporting avait placé quelques 5 millions d'euros sur la tête du buteur serbe.

Cette somme record pose tout de même une question. Herman Van Holsbeeck avait précisé que son budget pour le mercato s'élevait à cinq millions d'euros. Or, le plafond a déjà été crevé par la simple arrivée de Defour. Quid donc de l'arrivée de Daniel Van Buyten après ce transfert...

En tout cas, Laura Tropea, aka Madame Defour, est déjà super heureuse du transfert de son chéri. Elle a gentiment posé pour nous devant le stade Constant Vanden Stock.

© YT

Van Buyten convaincu?

La signature de l'ancien joueur du Standard pourrait peser fortement dans le choix de Daniel Van Buyten de poursuivre sa carrière au RSCA. Les deux joueurs s'apprécient et ils ont eu des contacts réguliers ces dernières heures. Le transfert de l'ancien défenseur du Bayern au Sporting est sur la bonne voie et selon des rumeurs insistantes il serait prêt à dire oui à un contrat d'un an avec éventuellement une option pour une année supplémentaire.