Charleroi

Steeven Willems a prouvé, après un an d'absence, qu'il n'avait rien perdu de ses qualités.

De retour sur les pelouses de Pro League après un an d'absence à cause d'une déchirure des ligaments croisés, Steeven Willems a prouvé face au Standard qu'il n'avait rien perdu de ses qualités en livrant une rencontre sérieuse.

« Quand Dorian Dessoleil a pris son carton jaune à Genk, je me suis préparé mentalement à jouer contre le Standard, expliquait le défenseur central à la fin des débats. En début de semaine, le coach m'a dit que j'allais jouer face aux Liégeois. J'ai entamé la rencontre avec un esprit compétiteur. Le point d'interrogation se situait au niveau du physique mais j'ai bien tenu la distance. En première mi-temps, il y avait pas mal de rythme. Après, ce match fut plus fermé et donc plus facile à gérer pour un défenseur. Malheureusement, la saison se termine ce soir. J'aurais aimé qu'elle se poursuive. Individuellement, ce match est une satisfaction pour moi.»

Surtout après les heures et les heures à bosser dans l'ombre pour retrouver la pleine possession de ses moyens.

«Pendant les six ou sept premiers mois, tu te consacres à ta rééducation et tu penses que c'est le plus dur mais le plus dur il arrive après. Physiquement je me sentais bien mais tu es touché par des petits bobos à gauche et à droite. C'était assez frustrant. Le plus dur, c'est de ne pas participer aux matches, ne pas faire les déplacements, ne pas prendre part aux causeries du coach. Au départ, je pensais pouvoir reprendre le rythme dès janvier et revenir petit à petit pour être prêt pour les playoffs 1. J'ai appris à mes dépens que les croisés, cela fait un an d'absence. Je pense que cette année m'a renforcé mentalement. Je reviens avec un esprit revanchard. Je m'étais préparé à ne plus jouer cette saison et à revenir pour la saison prochaine. Un concours de circonstances avec la suspension de Dorian et la blessure de Zajkov me permet de jouer face au Standard. C'est un bonheur pour moi car je vais pouvoir partir positivement en vacances. Je vais me reposer avant la reprise. Car même si je n'ai pas joué, j'ai cravaché énormément pour retrouver mon niveau.»

Ce match face au Standard a montré aux dirigeants hennuyers que Steeven Willems était bien de retour et qu'il ne fallait pas chercher un défenseur pour le remplacer.