Charleroi Le talentueux Ivoirien de 21 ans devait exploser cette saison mais après un tiers de championnat, le pétard est mouillé.

"Cette saison, c’est l’année du B (le surnom de Bedia), vous allez voir, il va exploser."

Pour justifier le fait de ne pas avoir engagé d’attaquant supplémentaire durant le mercato d’été, Mehdi Bayat a souvent répété cette phrase. Mais, dix matchs plus tard, l’éclosion de Chris Bedia n’a pas encore eu lieu. Retour sur un début de saison loin des espérances.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.