Charleroi

Cristian Benavente tient plus que tout à son équipe nationale.

Après avoir (temporairement) retrouvé une place de titulaire chez les Zèbres, il se faisait une joie de rentrer au Pérou afin de défier l’Argentine et le Chili pour les qualifications en vue de la Coupe du monde. El Chabal débutait même la rencontre de jeudi contre l’Argentine. 

Mais le sélectionneur le sortait dès la mi-temps à cause d’un rendement jugé trop faible (2-2). La presse péruvienne se montre très sévère vis-à-vis du joueur formé au Real. "Il faut arrêter avec ce Benavente. Ce joueur, c’est un écran de fumée", a même déclaré un journaliste péruvien influent, réclamant qu’il ne débute pas la rencontre de mardi face au Chili.