Charleroi En fin de contrat, les deux joueurs ne poursuivront pas leur aventure zébrée.

C’est la période que les supporters de Charleroi détestent le plus. Celle où les meilleurs éléments de la saison écoulée sont convoités, et où les projets futurs du club sont encore flous.

Si certains dossiers sont encore en suspens (le transfert de Ndongala à Gand devrait être réglé cette semaine, alors que la saga Perbet ne fait que débuter), ceux de Guillaume François et de Karel Geraerts sont clôturés. Tous deux en fin de contrat, les deux joueurs ne prolongeront pas l’aventure carolo. Pour le premier, qui n’a joué que 110 minutes cette saison, dont 90 face à Genk, dans les conditions que l’on connaît, les choses étaient claires depuis un moment. Barré par une blessure aux adducteurs qui lui a pourri la vie, il vient de perdre une année. Vu l’incertitude autour de son état de santé, il était difficile pour le Sporting de prolonger son bail, malgré un état d’esprit irréprochable et des entraînements convaincants. François est donc désormais à la recherche d’un nouveau club.

Le constat est le même pour Karel Geraerts, pas utilisé par Mazzù en 2016, même si les circonstances sont différentes. Un contrat d’une année supplémentaire a effectivement été proposé à l’expérimenté médian, qui a préféré décliner. Reste à savoir s’il mettra un terme à sa carrière bien remplie ou s’il relèvera un dernier challenge, en D1 ou dans une division inférieure.

Ces deux départs seront compensés par l’arrivée d’un défenseur droitier (capable d’évoluer à droite ou dans l’axe) et d’un médian récupérateur (idéalement jeune et belge).

C’est en tout cas là que se situe la priorité carolo, alors que les tests physiques se profilent à l’horizon, samedi, avant la reprise des entraînements lundi. Une reprise qui se fera sans les internationaux. N’Ganga, Mata et Benavente (sorti en quarts de la Copa America avec le Pérou, face à la Colombie). Ils bénéficieront d’une semaine de repos supplémentaire.