Charleroi Arrivé avec un retard physique, l’attaquant nigérian a déjà joué samedi

Si Adama Niane et Jérémy Perbet ont formé une paire très intéressante samedi soir, la montée de Victor Osimhen n’est pas passée inaperçue pour autant. Le puissant attaquant s’est notamment distingué en remportant un duel dans le rectangle mouscronnois avec une facilité déconcertante. Une chose semble d’ores et déjà certaine : il sera difficile de remporter un duel épaule contre épaule face à lui.

D’autant que le joueur n’est pas encore au top, physiquement. Lors des différents tests effectués en marge de sa signature, le 22 août dernier, l’attaquant nigérian de 19 ans, prêté par Wolfsbourg, présentait un déséquilibre musculaire. Mais Osimhen a directement été pris en charge individuellement par Philippe Simonin, le préparateur physique zébré, dans les jours qui ont suivi. Ce qui lui a permis de rapidement progresser, au point d’intégrer petit à petit le groupe et de participer entièrement à la dernière séance d’entraînement de la semaine, vendredi dernier.

"Son déséquilibre avance bien et ses qualités sont fidèles à ce que j’attendais, indiquait Felice Mazzù à propos de son nouveau joueur. Sur ce que j’ai vu, son profil me satisfait. Il a du physique, de la culture foot et j’en suis content. Il est capable de jouer en profondeur, en décrochage et il va nous aider dans le jeu aérien. Il sait également garder le ballon et il met beaucoup d’impact dans les duels."

Comme les défenseurs de Mouscron ont pu s’en apercevoir samedi…