Charleroi Une victoire à Genk permettrait aux Zèbres d’entrevoir l’Europe.

On peut parler de finale, de match le plus important de la saison voire quasiment de dernière chance. Une chose est sûre : Charleroi n’a pas le droit de se louper dimanche soir, à la Luminus Arena.

En cas de défaite, les hommes de Felice Mazzù se retrouveraient automatiquement à la dernière place des PO1, la seule que tout le monde veut éviter puisqu’elle ne débouche sur rien. Ce résultat combiné à une victoire de Gand face à Anderlecht pourrait même enterrer définitivement les espoirs de qualification directe pour les tours préliminaires de l’Europa League, puisque les Buffalos seraient alors inaccessibles. C’est le scénario à éviter à tout prix.

En cas de partage, les perspectives européennes du Sporting ne seraient pas mortes. Au contraire. Cela permettrait aux Zèbres de conserver leur point d’avance sur Genk (qui se déplace à Anderlecht lors de la dernière journée) et, pourquoi pas, de dépasser Gand, si d’aventure les hommes de Vanderhaeghe subissent la loi d’Anderlecht. Mais si Les Gantois s’imposent pendant que les Zèbres partagent, la 4e place deviendrait de facto inaccessible. Tandis que la 5e ne serait pas mathématiquement assurée. Stress garanti…

En cas victoire, ce qui serait évidemment le scénario idéal, l’Europe se rapprocherait considérablement. Les Carolos seraient assurés de terminer au moins à la 5e place des PO1 et s’assureraient donc au minimum une participation au barrage PO1-PO2. Mais si Gand ne s’impose pas face à Anderlecht, l’opération pourrait être encore plus belle puisque les Zèbres récupéreraient la quatrième place qu’ils occupaient encore en début de semaine. Le tout, avant de recevoir le Standard. Pour un autre finale. Qui s’annoncerait tout aussi intense… surtout si les Rouches se déplacent au Mambourg avec la possibilité d’être encore champions…