Charleroi

La dernière fois qu’on avait vu sa silhouette sur une pelouse de Pro League, c’était il y a un an, le 18 mai 2017 lors du match du titre d’Anderlecht à Charleroi. 

Victime d’une déchirure des ligaments croisés, Steeven Willems a travaillé dans l’ombre pendant 12 mois pour revenir dans le coup. Ce dimanche, il profitera de la suspension de Dorian Dessoleil pour débuter la rencontre… "On savait qu’il lui faudrait un an pour revenir à sa meilleure forme", a expliqué Felice Mazzù. "Et on savait qu’il connaîtrait des petits problèmes musculaires dans son processus de guérison. C’est normal. Le staff médical lui en avait parlé. Par rapport à sa saison de galère, c’est bien qu’il puisse regoûter au terrain ce dimanche. Aujourd’hui, il est très souriant avec une énorme envie et est très heureux de rejouer. Après on verra ce que cela donnera en match. Il est dans le noyau depuis les deux dernières rencontres, donc cela veut dire qu’il est prêt. N’oubliez pas qu’avant sa blessure, Steeven était un titulaire incontestable dans l’équipe. Il est capable de tenir 90 minutes." Dans un style différent de celui de Dessoleil. "Dorian est quelqu’un de présent dans l’impact et sur les phases arrêtées. Steeven peut l’être aussi mais il apporte aussi une petite touche technique qui lui appartient. Steeven sera capable de mettre le pied et de se faire respecter."

C. V.