Charleroi Charleroi, qui recevait Nice ce samedi pour une rencontre de gala a réalisé une belle rencontre qui s'est soldée sur un match nul, 2-2.

Charleroi a tout d'abord ouvert la marque via Romain Grange, qui venait de monter au jeu, sur coup-franc. A la 87ème minute un penalty était octroyé aux Nicois. Sacko ne se faisait pas prier face à Mandanda et recollait son équipe au score avant de s'offrir un doublé, une minute plus tard à peine. Dans les derniers instants de la rencontre Steeven Willems marquait un but de la tête qui soldait cette rencontre sur un score de parité au terme d'une belle rencontre.

Charleroi, qui recevait Nice ce samedi pour une rencontre de gala a réalisé une belle rencontre qui s'est soldée sur un match nul, 2-2.

Cela faisait deux mois qu’on ne l’avait plus sentie, l’effervescence d’un match au Mambourg. Bien sûr, il s’agit d’un match amical, mais le moment est important. Car ce samedi, face à Nice, le Sporting aura l’occasion de se tester une dernière fois avant de débuter la saison, le 29 juillet, face à l’Antwerp (18 h).

"Pour nous, c’est plus qu’un match amical " , indiquait Felice Mazzù en conférence de presse ce jeudi. "Non seulement parce que c’est la première fois depuis que je suis coach qu’on a l’occasion d’accueillir un club du calibre de Nice dans nos installations, mais aussi parce qu’on a l’occasion d’effectuer les derniers réglages avant le début du championnat. On doit notamment améliorer nos choix à la finition et mieux gérer les fins de matches."

En ce sens , le onze qui débutera la rencontre se rapprochera forcément de celui qui commencera la saison, huit jours plus tard. "L’équipe de départ risque d’être fort semblable à celle qui a joué face à Dijon… à condition que tout le monde ait bien récupéré car il ne faut pas oublier qu’on sort d’un stage et de douze heures de car aller-retour cette semaine. Avant ce match j’avais huit certitudes, désormais j’en ai neuf. Maintenant, on va essayer de préparer quelque chose de cohérent pour la semaine prochaine."

Le tout, en essayant de faire plaisir aux supporters. "Je lance d’ailleurs un appel pour que le public soit présent en masse. Afin que les joueurs se sentent entourés et aimés. C’est important pour tout le club."

Qui espère vivre une grande saison.

Le onze probable : Mandanda; Marinos, Martos, Dessoleil, Willems; Gholizadeh, Hendrickx, Ilaimaharitra, Baby; Benavente; Perbet.


Zajkov va se faire opérer, Rezaei fit?

La mauvaise nouvelle du jour au Sporting concerne Gjoko Zajkov. Le défenseur macédonien de 23 ans, qui souffre d’une pubalgie depuis plusieurs semaines, va devoir passer sur le billard. "Il se fera opérer mardi à Bordeaux" , a indiqué Felice Mazzù. Sa blessure pourrait précipiter l’arrivée d’un nouveau défenseur. "On a aligné une belle défense face à Dijon mais on va en discuter avec Mehdi Bayat car il faudra peut-être amener de la concurrence." Surtout si Nurio, touché aux adducteurs, ne va pas mieux. "Il a de nouveau stoppé l’entraînement ce jeudi" , soulignait Mazzù. L’autre inquiétude concerne Rezaei, qui se plaint du genou depuis le début de la préparation. "Il a repris l’entraînement en individuel et on verra s’il est possible qu’il joue samedi. Ne serait-ce que pour courir et prendre du temps de jeu car tout le monde connaît son importance."

Enfin, Penneteau (hernie discale) s’est fait infiltré une deuxième fois cette semaine. Son évolution se fait au jour le jour mais il est acquis que Mandanda débutera le championnat comme titulaire.