Charleroi Après Dessoleil contre Eupen, Charleroi devra sans doute se passer du latéral portugais, samedi, à Lokeren.

Décidément, l’arrière-garde défensive zébrée n’est pas vernie. Après avoir dû se passer des services de Dorian Dessoleil (douleur au psoas) face à Eupen, le Sporting va sans doute devoir composer sans Nurio, samedi, à Lokeren. Le latéral gauche portugais souffre en effet des adducteurs et ne s’est pas encore entraîné cette semaine. La semaine dernière, s’il était déjà incertain, il avait pourtant été aligné par Felice Mazzù. Mais il a ensuite ressenti un gène et la précaution est de mise.

Ce samedi, le coach carolo ne pourra vraisemblablement pas compter sur lui. Et il faudra donc trouver une solution pour remplacer le défenseur de 22 ans, auteur d’un excellent début de saison et qui n’a pas encore loupé la moindre minute en Pro League depuis la première journée. Des alternatives existent. Les voici.

Titulariser Francis N’Ganga. C’est la solution la plus simple et la plus évidente. Dans le groupe de Mazzù, le deuxième défenseur latéral gauche se nomme Francis N’Ganga. L’aligner en lieu et place de Nurio permettrait à Felice Mazzù de conserver sa défense à quatre, qui fonctionne bien depuis le début de la saison. Reste à savoir si la condition physique de N’Ganga, qui avait manqué la quasi-totalité de la préparation et qui n’a joué que 90 minutes, en Coupe, depuis le début de la saison, est suffisante pour débuter.

Changer de système. La saison dernière, le système à trois défenseurs avait particulièrement bien fonctionné durant la seconde partie de saison. Felice Mazzù pourrait donc y revenir, en titularisant Zajkov aux côtés de Martos et Dessoleil dans l’axe de la défense et en confiant l’animation des flancs à Marinos et Baby, qui a déjà prouvé qu’il avait le coffre pour évoluer dans ce rôle.

L’heure est au choix…