Charleroi Le quart de finale de Coupe à Bruges est peut-être le match le plus important de la saison de Charleroi. Une qualification ouvrirait la route vers le premier trophée de l’histoire du club et vers la prime la plus importante jamais octroyée par la direction. Et les raisons d’y croire existent. En voici six. La prime promise : un million d’euros en cas de victoire finale

Si Charleroi s’impose à Bruges, les Zèbres quitteront le stade Jan Breydel sans un euro de plus en poche. En effet, Mehdi Bayat n’octroie pas la moindre prime de victoire en Coupe de Belgique… avant la finale. Par contre, il a mis une fameuse carotte devant le museau de ses Zèbres en cas d’éventuel succès au stade Roi Baudouin le 17 mars prochain. Ce n’est ni plus ni moins que la plus grosse prime de l’histoire du Sporting qu’il a promis à ses joueurs s’ils parviennent à décrocher le premier trophée de l’histoire du club. Le montant de cette prime collective, que les Zèbres se partageront, atteint le million d’euros ! Mehdi Bayat peut se le permettre vu qu’un succès final en Coupe de Belgique ouvre directement les portes des poules de l’Europa League. En 2015, lors de la première qualification de Charleroi pour les playoffs, le vestiaire s’était partagé une prime collective avoisinant les 500.000 euros.