Charleroi Après deux semaines avec les U21, David Pollet a retrouvé du temps de jeu face à Genk et repart sur de bonnes bases.

On ne l’avait plus vu depuis un mois. Depuis ce dernier match de phase classique à Courtrai où il était sorti (très) frustré à la mi-temps, avant de balancer ce qu’il avait sur le cœur ("moi, je n’ai pas le droit à l’erreur", "certains joueurs sont plus faciles à sortir que d’autres").