Charleroi Dorian Dervite a joué ses 45 premières minutes en match officiel samedi et est prêt à se battre pour une place de titulaire.

Il a fallu un peu plus d’un mois pour le voir en action. Arrivé à Charleroi le 23 juillet, Dorian Dervite a joué ses 45 premières minutes officielles sous la vareuse zébrée samedi dernier, face à Courtrai.

Entré à la pause en lieu et place de Javier Martos, en déficit de taille face aux attaquants adverses, Dervite a livré une première prestation sobre, durant laquelle il a été difficile de le juger, tant ses interventions défensives ont été peu nombreuses. Si l’imprécision de ses relances a été soulignée, il serait cruel de blâmer un joueur qui manque considérablement de rythme. "Je n’avais plus joué un match officiel depuis la fin du mois d’avril (avec Bolton face à Burton Albion) donc cela fait beaucoup de bien de retrouver les terrains", admettait le défenseur français après la rencontre. "Une mi-temps, ce n’est pas mal pour commencer et j’espère désormais rapidement enchaîner les matches, même si j’ai bien conscience que mon concurrent au poste de défenseur central droit est le capitaine de l’équipe et que le coach a confiance en lui. C’est une situation un peu compliquée mais je la connaissais avant de signer ici."

Il n’empêche que Dervite croit en sa capacité à intégrer le onze de base dans les prochaines semaines. "Quand le coach fera appel à moi, je donnerai le maximum pour le satisfaire. Je vais travailler deux fois plus dur pour gagner ma place. Physiquement, je me sens bien et je suis prêt. J’ai hâte de jouer." Il l’a prouvé en livrant une rencontre sérieuse avec la réserve, lundi, face à Lokeren (1-2). Un match durant lequel il a beaucoup communiqué et où il a semblé plus à l’aise que lors de ses premières sorties. Petit à petit, il semble gagner en confiance. Et fait office de candidat pour une place de titulaire face à Mouscron, samedi soir.