Charleroi

L'attaquant est présent ce matin à Charleroi pour la reprise.

Charleroi tient son premier renfort du mercato. Ce vendredi matin, Hamdi Harbaoui est présent au Mambourg pour la reprise des entraînements après les congés. Le Belgo-Tunisien a déjà reçu son équipement zébré et affiche un large sourire.

L'attaquant arrive en prêt pour 6 mois en provenance d'Anderlecht. Il doit aider le Sporting à résoudre ses problèmes d'efficacité offensive et à se qualififer pour le Top 6.

Hamdi Harbaoui sera donc de la partie pour la semaine de stage en Espagne qui débute ce samedi.

Ce vendredi, Mehdi Bayat doit encore finaliser l'arrivée de Jordan Remacle. Alors que le flanc avait son bon de sortie de la part de l'Antwerp, le fait qu'il puisse signer dans un club de Pro League vient légèrement compliquer la transaction.


Harbaoui et Remacle débarquent à Charleroi

Hamdi Harbaoui et Jordan Remacle sont attendus ce vendredi au Mambourg pour signer leur contrat. Si tout se déroule comme prévu, ils seront de la partie pour le stage en Espagne. Mehdi Bayat frappe clairement un grand coup en vue des playoffs !

Après onze jours de vacances, l’heure de la reprise a sonné ce vendredi au Sporting. Les Zèbres sont attendus sur le coup de 9 heures pour une prise de sang avant un premier entraînement.

Si tout se déroule comme prévu, ils pourraient déjà faire la connaissance avec leurs nouveaux équipiers. Ce jeudi, Mehdi Bayat était encore à Paris et Felice Mazzù terminait ses vacances. Mais ce vendredi, toutes les conditions sont réunies afin que les arrivées de Jordan Remacle et Hamdi Harbaoui soient finalisées. Tout juste à temps pour le départ en stage en Espagne, ce samedi.

Sous quelles conditions ?

Avec Hamdi Harbaoui, le Sporting espère rééditer le coup qu’il avait réalisé la saison dernière avec Jérémy Perbet. L’attaquant arrivera sous forme de prêt, pour six mois. Anderlecht continuera à prendre en charge une bonne partie de son salaire. Charleroi espère pouvoir profiter des buts du Tunisien pour se qualifier pour le Top 6 tandis qu’Anderlecht espère relancer son attaquant afin de pouvoir le vendre en fin de saison, histoire de récupérer une partie de son investissement.

De son côté, Jordan Remacle a reçu son bon de sortie de la part de l’Antwerp. Il devrait donc pouvoir signer un contrat en bonne et due forme au Mambourg.

À moins d’un retournement de situation inattendu, tous les détails administratifs seront réglés ce vendredi. Les accords sont déjà pratiquement ratifiés par toutes les parties.

Sont-ils en forme ?

Avec des matches contre La Gantoise, Zulte, Ostende et Bruges au programme du mois de janvier, Charleroi ne voulait recruter que des joueurs qui puissent apporter directement un plus. Harbaoui a encore planté un doublé avec les Espoirs d’Anderlecht contre les Zébrions le 19 décembre et semble donc en condition.

Titulaire avec l’Antwerp en début de saison, Remacle n’a plus joué depuis le mois d’octobre. Il devra donc retrouver le rythme.

Charleroi tenait absolument à entériner ces deux dossiers très rapidement. La semaine de stage en Espagne devrait effectivement permettre aux deux joueurs de retrouver le bon tempo, mais également de mettre au point des automatismes avec leurs nouveaux équipiers.

Ont-ils le profil recherché ?

Felice Mazzù ne l’a jamais caché : le profil d’Harbaoui l’intéresse au plus haut point. Le coach devrait enfin disposer d’un vrai tueur en zone de vérité. Une assurance buts nécessaire afin de batailler jusqu’au bout pour prendre part aux playoffs. Felice Mazzù a également fait évoluer son équipe en 4-4-2 à deux reprises en fin d’année 2016. Mais lorsqu’il lançait directement Bedia et Pollet au jeu, il ne disposait plus de la moindre solution offensive sur le banc. L’arrivée d’un nouvel attaquant était donc primordiale.

Concernant le flanc droit, le Sporting cherchait plutôt un back-up de qualité afin de pouvoir laisser souffler Mamadou Fall de temps en temps. Mais Remacle, avec une carrière déjà riche de 320 matches, apportera bien plus qu’une simple solution de rechange.

Qu’apporteront-ils ?

Durant les 21 premiers matches de la phase classique, Charleroi a construit ses succès sur une solidité défensive (pratiquement) sans faille.

Mais pour vraiment revendiquer une place dans le Top 6, les Zèbres avaient besoin de beaucoup plus de percussion offensive. L’efficacité d’Harbaoui devant le but adverse et les centres millimétrés de Remacle permettront au Sporting d’avoir un jeu encore plus porté vers l’avant.

Le duo magique

En recrutant conjointement Harbaoui et Remacle, Mehdi Bayat reconstruit également un duo qui a toujours très bien fonctionné.

Les deux hommes se sont découverts en 2010 du côté d’OHL. Ensemble, ils ont planté la bagatelle de 45 buts pour offrir aux Louvanistes le titre de champion en D2 et une accession en Pro League.

Ils se sont retrouvés en 2013 du côté de Lokeren. C’est même Harbaoui qui a convaincu la direction de Daknam de lui offrir son pourvoyeur attitré ! "Nous sommes de vrais amis. Jordan est comme un demi-frère pour moi," avait alors déclaré l’attaquant. "Ensemble, on fait des étincelles ! Jordan voit le jeu très rapidement et donne des caviars . J’ai toujours aimé jouer avec lui !"

La preuve ? Cette année-là, Harbaoui avait terminé meilleur buteur du championnat avec vingt-deux buts (devant Batshuayi, Mitrovic et… Pollet !) alors que Remacle avait distillé sept passes décisives (pour quatre buts).

Mais, surtout, le Lokeren de Peter Maes avait terminé la phase classique à la cinquième place avant de prendre part aux playoffs.

En reconstituant ce duo, Mehdi Bayat espère forcément réussir le même coup.