Charleroi

Abbas Bayat a régné d'une main de fer pendant 12 ans sur le Sporting carolo

CHARLEROI La page Abbas Bayat est tournée au Mambourg. L'homme d'affaires américano-iranien a revendu le Sporting de Charleroi à l'industriel carolo Fabien Debecq, qui devient le nouveau président et actionnaire majoritaire des Zèbres. Mehdi Bayat devient l'administrateur-délégué du club et associé minoritaire.

Fabien Debecq, 48 ans, est à la tête de la société de compléments alimentaires Quality Nutrition Technologyla (QNT), qui était un des sponsors du Sporting.
Abbas Bayat était président du Sporting depuis douze ans. Fortement critiqué par les supporters des Zèbres, il avait laissé entendre depuis plusieurs années qu'il était disposé à revendre le club. Il a directement fait part de sa philosophie, fondamentalement différente de celle de son prédécesseur :

"Je ne serai pas interventionniste. Pas question de descendre dans le vestiaire ! Je ferai confiance à Mehdi et je veux être discret. Quant aux supporters, ils ont été oubliés ces dernières années. Il est temps de refaire corps avec eux."

Neveu d'Abbas Bayat, Mehdi Bayat est arrivé au Sporting en 2003. D'abord directeur commercial, il était devenu directeur général du club à la suite du départ de son frère Mogi en 2010. En 2011, il a également dû faire face au départ de Pierre-Yves Hendrickx, non remplacé comme Mogi. Mehdi a un projet très régional dans le bon sens du terme : "On doit rendre ce club à sa ville avec le soutien et l'implication de tous les Carolos afin de rendre aussi au Sporting la place qu'il mérite dans le foot belge."

Walter Chardon, bien connu dans la région et qui avait déjà collaboré avec le club, est le nouveau directeur commercial. Sa première action : chaque abonné a droit à une place gratuite pour le prochain match et quelqu'un qui achètera deux places en recevra une troisième gratuite.