Charleroi

Arrivé à Anderlecht via Broos, le Zèbre souffrit sous Vercauteren

CHARLEROI Dimanche dernier, la chose a autant échappé aux observateurs que sa passe décisive à Habibou (créditée erronément à Camus) : Christophe Grégoire a disputé au Cercle son 200e match en D1 belge (33 buts, 57 assists ).

Considérant l'épisode de Wil-lem II (25 rencontres, pas de buts, 3 assists ) terminé malgré un contrat courant jusqu'en 2010 ("Pas question que j'y retourne !" ), le Liégeois ne court cependant pas après ses stats personnelles.

"Dans la situation de Charleroi, ce ne sont pas les individualités qui doivent primer. Et comme je suis resté plusieurs mois sans jouer, je ne suis pas à 100 %. À Bruges, l'entraîneur m'avait prévenu que je ne presterais qu'une heure. J'aurais sans doute pu jouer un peu plus, voire tout le match, mais j'aurais alors sans doute éprouvé des difficultés lors des dix dernières minutes et, surtout, encouru le risque de me blesser. Je ne tiens pas à me précipiter. Je fais tout pour revenir à mon niveau au plus vite, mais il faudra sans doute encore me laisser deux ou trois semaines..."

Se réjouissant de l'accueil qui lui a été réservé au Mambourg ("La mentalité d'un club francophone me convient mieux" ), celui qui fut formé à Seraing et fit les beaux jours de Liège avant d'exploser à Mouscron ("La situation du club de mon cœur me préoccupe beaucoup" ) aurait pu le rallier plus tôt.

"J'étais alors sous contrat à Anderlecht, qui ne voulait pas entendre parler d'une location."

Au Parc, où il débarqua en janvier 2005, l'expérience tour- na court.

"Hugo Broos avait tenu à ce que je vienne et ça s'est bien passé au début avec notamment un but et un assist", conclut notre interlocuteur. "En février, il a été remplacé par Vercauteren, qui a écarté ceux que son prédécesseur avait enrôlés. Je n'ai plus jamais eu ma chance (NdlR : son compteur mauve reste bloqué à six matches). Je ne nourris aucun regret car je n'ai pas commis d'erreurs ! Chaque entraîneur a ses conceptions... La page étant tournée depuis longtemps, je ne suis pas habité par un sentiment de revanche en vue de ce dimanche."

Avec notamment un titre de meilleur donneur d'assists en 2006-07, son rebond gantois ne passa pas inaperçu... Sera-ce bis repetita au RCSC ?



© La Dernière Heure 2009