Charleroi Les Carolos étaient à la fois frustrés et déçus par les deux points de perdus…

Francis N’Ganga : "On s’est rendu le match compliqué. On a été pris à froid en début de rencontre et on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. On connaissait pourtant les qualités de cette équipe de Lokeren en contre-attaque. La réaction a été bonne après la pause mais ce sont deux points de perdus. Deux points qui auraient pu être importants, quand on voit les résultats de nos concurrents. C’est forcément encore plus frustrant. On va devoir se reprendre dès dimanche prochain, en battant le Standard."

Nicolas Penneteau : "On se fait piéger dès notre première attaque. On n’était pas dans le rythme au début. L’entame n’a pas été bonne. Nous n’étions pas au niveau. Comme au match aller, finalement. On n’a pas appris de nos erreurs et on a été pris sur une attaque rapide. L’envie et la volonté étaient là pourtant et on savait qu’il y avait une belle affaire à faire. Ce sont deux points de perdus et on doit désormais se préparer pour le Standard."

Gaëtan Hendrickx : "Aujourd’hui, on a appris qu’il fallait être concentré dès les premières minutes et respecter les consignes. Se retrouver à quatre contre trois si tôt dans le match, cela ne peut pas arriver. On a dû courir après le score après deux minutes. C’est de notre faute. On a eu un bon sermon à la mi-temps et on a bien réagi après la pause mais c’est dommage de devoir attendre d’être mené pour réagir. Si on avait joué tout le match comme en deuxième période, on aurait gagné. Nous avions l’occasion de valider notre ticket pour les PO1, c’est dommage. C’est une opportunité en or que nous n’avons pas saisie".