Charleroi

Malgré des playoffs 1 décevants, le club carolo jouit d'une belle cote et compte plus de 350 partenaires commerciaux.

À Charleroi, la fin de saison s'est terminée dans la déception, par une non-qualification européenne. Si tous les regards sont déjà tournés vers 2018-19, le dernier rendez-vous de la saison qui vient de s'écouler avait lieu ce vendredi : la journée des partenaires du Sporting.

"C'est la troisième et dernière de la saison et on se rend compte qu'il y a de plus en plus de monde à chaque fois", se réjouit Walter Chardon, le directeur commercial du club carolo. "L'an dernier, à pareille époque, nous avions un peu moins de 300 partenaires. Désormais, nous venons de dépasser la barre des 350 partenaires. C'est bien, évidemment, mais il y a encore énormément de choses à mettre en place dans un club avec autant de potentiel que Charleroi."

Ce vendredi, avant de se retrouver autour d'un repas à Gozée, les partenaires du club zébré ont pu prendre le petit déjeuner chez Procahr, concessionnaire Nissan à Gosselies, avant de visiter la SPA de Charleroi, qui fête cette année ses 110 ans. "C'est la preuve que nous essayons de sortir de l'aspect business des choses en ajoutant une dimension sociale", poursuit Walter Chardon. "Avec nos partenaires, nous participons à des events toutes les semaines, que ce soir des journées portes ouvertes, des inaugurations... Et le plus belle récompense, finalement, est de voir que certains de nos partenaires apprennent à se connaître dans le cadre de ces événements. Ce qui est évidemment intéressant tant sur le plan commercial qu'humain."