Charleroi L’arrivée de l’ailier iranien lance le mercato zébré. Noorafkan va suivre la semaine prochaine. Le dossier Bruno, lui, se complique.

C’est devenu une habitude : c’est un tweet de Mehdi Bayat qui a annoncé le premier transfert carolo de l’été. L’ailier iranien international de 22 ans, Ali Gholizadeh (qui prépare actuellement le Mondial avec sa sélection), s’est engagé pour deux saisons (+ 2 en option) avec le Sporting de Charleroi. Libre, le prometteur gaucher qui évoluait à Saipa (D1 iranienne) et pour qui Charleroi a dépensé environ 300.000 euros en indemnités de formation, lance donc le mercato carolo. Qui devrait s’accélérer durant le mois de juin. On fait le point sur les dossiers chauds.

Noorafkan va suivre. Nous vous l’annonçons depuis plusieurs jours : Ali Gholizadeh ne sera pas le seul Iranien à signer au Sporting cet été. Omid Noorafkan, le médian polyvalent de l’Estheghlal Téhéran (où évoluait Kaveh Rezaei) devrait s’engager avec les Zèbres dans les prochains jours. Charleroi, qui a déjà un accord personnel avec le joueur de 21 ans, s’est en effet engagé à payer sa clause libératoire (250.000 €). Il ne manque plus que la photo d’officialisation pour parler de lui comme d’un joueur de Charleroi.

Mata toujours plus proche de Bruges. Dans le dossier Mata, tant le club que le joueur veulent éviter un scénario similaire à celui d’il y a douze mois, durant lequel le départ (ou non) du latéral droit avait été un des feuilletons de l’été. Les directions de Bruges et de Charleroi ont prévu de se rencontrer en fin de semaine. Si le joueur est toujours tenté par l’étranger, la possibilité de jouer la Ligue des Champions avec Bruges ne le laisserait pas insensible.

Bruno s’éloigne de Charleroi. Depuis plusieurs mois déjà, le Sporting aimerait acquérir les services de Massimo Bruno. Et le joueur de 24 ans, qui appartient toujours à Leipzig (et qui était prêté à Anderlecht ces derniers mois), n’est pas du tout opposé à un transfert au Mambourg. Mais son prix, élevé, et la concurrence de clubs allemands et italiens dans ce dossier, le rendent très compliqué. Sans doute trop compliqué…

Dussenne se laisse le temps. Ce n’est un secret pour personne : Charleroi voit en Noë Dussenne un renfort idéal en défense. Le joueur de 26 ans, qui était prêté à Gand la saison dernière, est actuellement en vacances et n’est pas insensible à l’intérêt zébré. Mais son salaire italien (il appartient toujours à Crotone, relégué en Serie B) pourrait être un obstacle au moment de finaliser le deal.

Leye et Perbet en attente. Les deux attaquants sont pistés par le Sporting et l’intérêt semble réciproque. Mais leurs pistes n’ont, pour l’instant, pas encore été activées.