Charleroi Le premier s’est entraîné en salle, le second souffre d’une petite contracture.

Ce n’est évidemment pas la seule. Mais l’une des explications de la défaite de Charleroi à Bruges est l’absence combinée de la paire centrale Dorian Dessoleil-Javier Martos, indéboulonnable depuis le début de la saison.

Le forfait de Dessoleil avait été acté avant la rencontre, puisque le défenseur carolo, malade (ce qui n’était pas une première cette saison), n’avait pas fait le déplacement à Bruges. Javi Martos, lui, est resté 34 minutes sur le terrain avant de céder sa place à Cristophe Diandy en se tenant l’arrière de la cuisse.

Résultat : le Sporting a encaissé deux buts sur phases arrêtées (ce qui n’était jamais arrivé cette saison avec Dessoleil sur la pelouse…) et la défense Zajkov-Diandy, bien que valeureuse, a clairement manqué de rythme et d’automatismes.

Se dirige-t-on vers un nouveau scénario de ce genre vendredi, pour la réception de Mouscron ? C’est possible. Dorian Dessoleil va un peu mieux, mais n’a pas encore retrouvé la plénitude de ses moyens. Il s’est entraîné en salle ce mercredi. Javier Martos, quant à lui, souffre d’une petite contracture. Il s’est arrêté à temps pour éviter que cela ne "claque" mais il s’est entraîné en individuel ce mercredi.

Les deux joueurs sont incertains pour la rencontre face à Mouscron. Une décision quant à leur participation ou non sera prise juste avant la rencontre.