Division 1A

Grâce à une très belle fin de match, l'AS Eupen est parvenue à s'imposer 2-1 face au Standard devant son public samedi lors de la sixième journée de la Jupiler Pro League de football.

Il s'agit de la deuxième victoire consécutive pour l'Alliance, après son succès, 0-1, la semaine dernière à Mouscron, alors que le Standard enregistre sa première défaite en championnat cette saison.

Tenus en échec lors de leurs deux derniers déplacements au Kehrweg, les Rouches avaient pour mission d'aligner une troisième victoire d'affilée pour rester dans les hauts quartiers du classement.

La rencontre a d'ailleurs bien démarré pour les Liégeois qui ont débloqué leur compteur après seulement neuf minutes suite à une combinaison sur corner qui a totalement surpis la défense d'Eupen et libéré Renaud Émond au deuxième poteau (9e).

Mieux dans la rencontre, le Standard n'est cependant pas parvenu à enfoncer le clou et a laissé Eupen en vie.

Déjà dangereux en contre en première période, les Pandas ont pris davantage l'initiative à la reprise. Un changement d'attitude qui a inévitablement laissé des espaces, mais le Standard n'est que trop rarement parvenu à sortir de sa coquille.

Seul Mehdi Carcela a en effet pu inquiéter Hendrik Van Crombrugge, mais sa frappe s'est écrasée sur le poteau (63e).

Eupen a ainsi pu insister et a finalement trouvé la faille dans les dix dernières minutes. Yuta Toyokawa (85e) a d'abord égalisé avant que Christian Luyindama ne condamne les siens à la défaite sur un auto-goal provoqué par une percée d'Eric Ocansey (88e).

Cette victoire méritée permet à Eupen de remonter provisoirement à la 9e place avec 6 points. Le Standard est 4e avec 11 points.

Les réactions:

Emond : "Ce match, on devait le tuer en première mi-temps.C'est dur à expliquer. On a trop reculé en seconde mi temps et on a laissé jouer Eupen. Ils sont bien revenus et le deuxième but nous fait mal. C'est la première titularisation avec Sa cette saison. On a besoin de temps avant de créer des automatismes parce que l'on a changé de système. On doit continuer et cela va revenir. Cela ne viendra pas en un match mais on a besoin de travailler à l'entraînement. On en n'a clairement pas fait assez en seconde mi temps et ce n'est pas digne du Standard. On doit mener 0-2 ou 0-3 à la mi temp et derrière on se fait punir... "

Ochoa "On a perdu beaucoup trop de ballons au milieu et on a oublié de jouer en seconde mi temps. Ce n'est pas facile de jouer ici car le terrain est très petit. Il nous a manqué d’agressivité pour garder le zéro. La première mi temps, on aurait du marquer plus de buts aussi. Le football va vite et il faut être attentif tout le temps.Nous devons nous concentrer sur les petits détails qui font la différence. On n'était pas capable de bien jouer au foot en seconde mi temps."

Milicevic : "Oui c'est magnifique comme victoire aujourd'hui, cela fait plaisir de gagner à la maison. On a été dominé en première mi-temps. On était trop timide pendant le premier acte. Puis, en pressant plus haut en seconde période, le Standard a dû user des longs ballons ce dont ils n'ont pas l'habitude. On préfère jouer le ballon au sol ce qui correspond mieux à mon style de jeu. On a réussi à bien défendre derrière pendant le match. On a pris confiance au fil du match et terminant très fort pendant les 15 dernières minutes. On vient de faire un 6/6 et on a deux semaines pour travailler et préparer le second match. Dans le contenu, contre Gand c'était déjà mieux. On doit travailler les détails pendant la trêve internationale."

Carcela : "On n'a pas tué le match en première mi temps. On s'est créé pas mal d'occasions et rien n'est rentré.Dans ce genre de match, cela se paye cash. On a peut-être un peu relâché la pression en deuxième mi-temps et comme je l'ai dit cela se paye directement. On n'a pas été assez créatifs devant le goal. Ils ont commencé à maîtriser le milieu de terrain en seconde période. C'est une très bonne leçon, on va devoir communiquer pour se relever de cette défaite."

Makelele : "Je leur avait dit qu'on allait jouer contre une bonne équipe qui joue le titre. Une équipe avec du caractère et un gros collectif. Le plan était simple, on allait subir et nous devions faire le dos rond. On a manqué un peu de réussite lors des premiers matchs. On avait besoin de temps mais ce métier ne nous en donne pas. On a poussé dans des moments forts. Par certains moments, on a vu que cette équipe du Standard n'aimait pas défendre. Je devais mettre un peu plus de mobilité parce qu'ils mettaient plus d'impact physique que nous. C'est grâce à nos combinaisons que l'on a pu les retrancher derrière leur but. Je les incite à provoquer près de la surface et je suis très content pour mes gars. On a beaucoup travaillé pendant la semaine.En football tout est possible et on doit continuer à jouer et proposer du jeu."

Michel Preudhomme : "On a fait le plus difficile en première mi temps en ouvrant la marque et en maîtrisant le match. On était beaucoup trop nonchalant et on a averti nos joueurs à la mi temps. Quand Eupen s'est réveillé on n'était pas prêt. Notre deuxième mi temps était catastrophique. On a jamais réussi à imposer notre rythme afin de gagner le match. On les a pris de haut en seconde mi temps. On ne peut pas dire que ce soit la fatigue parce que l'on joue une fois par semaine. Le moteur a quelques problèmes pour le moment. Notre deuxième mi temps était vraiment catastrophique..."

REVIVEZ LA RENCONTRE EN DIRECT COMMENTE