Division 1A Les Pandas ont été méritants après la pause

Dès le coup d'envoi, les Anversois faisaient le siège du but eupenois, avec un centre tendu longeant le but et une reprise à côté d'Ardaiz. À la 13e, sur corner obtenu par le combatif Toyokama, Loties plaçait un coup de tête à côté.

Si la match se traînait, il a suffi d'une contre-attaque et d'un rush puissant de 50 mètres d'Ardaiz pour faire sauter le verrou. Après s'être débarrassé physiquement de Diagne et avoir évité le tacle de Wagué, l'Espagnol crucifiait Niasse d'un tir croisé du gauche (1-0). Juste avant la pause, le poteau, sur un essai de Habran, permettait de laisser les Pandas en vie.

Au retour des vestiaires, les Anversois se montraient les plus motivés et se jouaient, à plusieurs reprises, des Eupenois en un contre un. Avec une belle frappe de Niangadou (54e), et une tête de Borges (57e) suivie d'un tir dans le filet latéral de Toyokawa.

Alors que les supporters locaux faisaient littéralement vibrer le stade grâce à leurs chants très prenants, Lazare ouvrait vers Wague dont le centre trouvait Toyokawa oublié au second poteau (1-1). On pensait terminer ce duel par une frappe à angle fermé d'Ocansey et une frappe enroulée hors cadre de Niangadou. Mais Owusu, sur un centre de Jaadi dans les arrêts de jeu, plaçait un 'coup de boule' victorieux pour offrir la victoire au matricule 1. Une fin cruelle pour les Pandas !

Raspentino restera Eupenois !

Le Français a rempli une clause le prolongeant automatiquement

Malgré la défaite, Florian Raspentino affichait une certaine satisfaction. En effet, une clause de sn contrat stipulait une reconduction automatique s’il commençait au moins 12 matches, tout en en jouant au minimum une mi-temps. « Le dernier match qu’il me manquait pour atteindre cet objectif, je l’ai obtenu ce mercredi à l’ANtwerp. Je suis content de cela, moins de la défaite. »

Ayant connu plusieurs déboires, le Marseillais est soulagé. « J’ai connu des prêts, la faillite à Bastia et une période sans club. Dès lors, je ne peux que me montrer satisfait, aussi et surtout pour ma famille, de cette nouvelle stabilité. »

Sur la défaite anversoise, le Français était un peu amer. « On avait fait le plus dur en revenant au score. Malheureusement, il y a ce but qui tombe dans les arrêts de jeu. Par bonheur, il ne porte pas à conséquence à deux matches de la fin. Deux rencontres au cours desquelles il faudra prendre du plaisir et veiller à offrir une dernière victoire à la maison à nos supporters. »

Voilà Ostende prévenu…

Antwerp : 2

Eupen : 1

Antwerp : Teunckens; Nazaryna, De Laet, Batubinsika, Borges; Habran (82e Jaadi), Haroun, Hairemans (70e Siani), Niangadou, Owusu; Ardaiz (87e Mendy).

Eupen : Niasse; Wague, Loties, Peybernes, Blondelle; Valiente, Diagne (76e Castro Montes); Schouterden (46e Amani), Raspentino (58e M. Diallo), Ocansey; Toyokawa.

Arbitre : M. Lardot

Avertissements : Loties, Blondelle, Valiente

Les buts : 32e Ardaiz (1-0), 80e Toyokawa (1-1), 92e Owusu (2-1)