Eupen La préparation est terminée et elle a été positive. Le point ligne par ligne.

Trois victoires, un nul. Il ne s’agit certes que de rencontres amicales, mais ce premier bilan rassure. À tout le moins, il offre un bon adjuvant moral à l’AS Eupen. Ce bonus, relatif il est vrai, n’est pas superflu à quelques jours d’une rencontre compliquée au FC Brugeois.

Afin de placer tous les atouts de son côté, le club frontalier a effectué plusieurs missions d’espionnage. Égide Forthomme, l’homme fort du scouting, a vu Bruges à trois reprises ces derniers temps. Dimanche, il s’est à nouveau rendu en Venise du Nord afin d’y décortiquer le jeu des champions de Belgique.

Peu de surprises sont à noter. L’effectif n’a quasiment pas changé. Les lignes de forces demeurent bien en place.

Et Eupen, est-il prêt à affronter le choc ?

Le gardien

Pas de tracas. Hendrik Van Crombrugge est bien dans ses chaussures. Il respire la forme et la confiance. Contre l’Olympiacos, il a même livré une première période de toute beauté.

La défense

L’axe Molina-Blondelle est stable. Quant aux flancs, ils pourraient constituer la bonne surprise. Schauerte laisse entrevoir des possibilités, mais c’est Keita qui épate. Ce jeune homme de 23 ans est à coup sûr un élément à suivre. Il a vraiment de la classe.

L’entrejeu

Si Milicevic et surtout Luis Garcia constituent des bases, Mulumba tarde à s’imposer dans le rôle de sentinelle. Le garçon a des planches, toutefois il paraît encore se chercher.

Les flancs

Claude Makélélé a le choix avec un quatuor disponible : Toyokawa, Ocansey, Yagan, Raspentino. Attention au travail défensif en perte de balle…

L’attaque

David Pollet est indiscutable. Bien servi, il fera le job. Maintenant, c’est au collectif à assumer !

Daniel Renard