Eupen

Pour Claude Makélélé, le temps des essais est révolu. 

Dans une semaine, l’AS Eupen effectuera son entrée en championnat. Pas n’importe où en plus ! Sur les terres, toujours enflammées du champion en titre : l’ogre brugeois. Dans cet ordre d’idée, la formation alignée d’emblée contre Tubize laisse clairement entrevoir les intentions du coach. Sauf accident ou incident, c’est sans doute ce noyau-là qui entrera dans le grand bain de la Pro League.

Les premières minutes ne sont guère rassurantes coté eupenois. Manque de rythme, imprécision dans les passes et surtout un manque de tranchant malgré la présence d’une triplette offensive. Puis, sous l’impulsion d’un Luis Garcia sur qui les ans ne semblent pas avoir de prise, la machine s’est mise en route. Defourny intervient sur plusieurs centres tranchants avant de voir Pollet peser de tout son poids sur la défense adverse.

C’est peu avant l’heure que l’AS Eupen trouve enfin l’ouverture à l’issue d’une phase classique. Cheik Keita, qui pourrait être l’une des révélations de la saison sert Pollet dans le petit rectangle, lequel cède en retrait à Meghan Laurent qui d’une frappe liftée va chercher le petit filet (1-0, 57e).

Du fait de l’exclusion de Lippini et des nombreux changements effectués de part et d’autre, les 20 dernières minutes ne présente plus un grand intérêt. Si ce n’est d’avoir vu à l’œuvre Tom Rosenthal, le fils de Ronny Rosenthal, l’ancien attaquant de Bruges, du Standard et de Liverpool (entre autres). Et aussi de saluer un bien joli deuxième but local venu des pieds de Yagan.

AS Eupen : Van Crombrugge, Schauerte (79e Loties), Molina, Blondelle (79eDiagne), Keita, Mulumba (58e Amani), Garcia, Milicevic (35e Laurent), Ocansey (46e Yagan), Pollet (79e Menga), Toyokawa (58e Raspentino).

AFC Tubize : Defourny, Nirisarike (46e Videmont), Schuster (46e Traore), Lippini, Goubiaby, Carlito, Ba, Naah (52e Kose), Henry (60e Rosenthal), Detournier, Martens (61e Toure).

But : 1-0 Laurent (57e), 2-0 Yagan (90e)

Arbitre : M.Pirard.

Cartes jaunes : Lippini, Laurent

Carte rouge : (2e jaune) Lippini.