Eupen

Le coach panda s'est montré loquace sur de nombreux dossiers. À lire et à décrypter...

Claude Makelele, heureux d'enfin terminer cette saison ?

"D'autant plus que si l'on continue, on n'aura plus assez de forces vives pour composer une équipe ! Puis, les joueurs ont besoin de couper."

Maintenant que vous les avez vécus, que vous inspirent les PO2 ?

"C'est vrai que, pour des équipes ne revendiquant pas un éventuel ticket européen, c'est compliqué de parvenir à mobiliser tout le monde. On essaye de donner du temps de jeu à certains en manque de minutes et on se met en difficulté car il y a un manque d'efficacité et un manque de résultats. Mais on ne peut pas attendre autant de joueurs peu habitués à jouer que des titulaires réguliers..."

Un joueur du groupe aurait parié sur vos matches. Ce joueur peut-il encore être un élément de votre groupe dans le futur ?

"Cela pose un problème au niveau du club. Les joueurs doivent être responsables. Dans la loi du foot, c'est écrit qu'ils ne peuvent pas agir ainsi. Quand un joueur ne respecte pas la tactique du coach, il est puni... Je pense que d'autres joueurs l'ont fait avant lui, de manière plus intelligente. La justice est là pour trancher..."

Mickaël Tirpan, en route pour Lokeren, a dit ne pas sentir la confiance du club...

"Le club l'a pris et lui a fait confiance. Je lui ai parlé tout à l'heure et souhaité bonne chance pour son avenir. S'il pense cela du club, c'est son droit. Mais Eupen a été très correct avec lui, lui a offert un bon salaire et bon nombre d'avantages. On lui souhaite bonne chance.

Lors de la reprise du 20 juin, Nicolas Verdier, toujours sous contrat, devra être présent...

"C'est un joueur sous contrat. Il doit savoir ce qu'il a fait et ce qu'il n'a pas fait. Cependant, moi, je ne compte pas sur Verdier. On attendait beacuoup de lui, de son expérience. Il devait apporter une assise auprès des jeunes. Mais on n'a rien vu de cela.

Concernant Babacar Niasse, vous a-t-il rassuré durant ces PO2 ?

"Il a des qualités et a toujours été prêt. Les conditions des PO2 ne sont pas idéales pour un gardien. L'équipe a moins d'assise, aligne plus de jeunes... et c'est, au final, le gardien qui paie la note si l'équipe encaisse."

Hendrik Van Crombrugge a dit ne pas avoir senti une équipe sur le terrain cette saison.

"C'est le ressenti d'un joueur. Nous aussi, on veut retrouver un groupe et un étét d'esprit, sentir de la cohésion dans l'effectif. Si Hendrik dit cela, c'est qu'il a mal vécu certaines choses pendant la saison. mais ces propos viennent d'un cadre qui a pris la responsabilité de dire les choses."

Après le Beerschot, vous libérez l'équipe de suite ?

"Oui, je ne veux plus les voir (rire). Bien sûr, on va les libérer de suite. Ils ont besoin de temps pour se reposer, voir leur famille et recharger les batteries;"

Et le coach, aussi en vacances ?

"Non. moi, je reste afin de travailler, avec la direction, au futur de l'équipe. Les vacances, je les prendrai plus tard..."