Eupen

Beaucoup de footballeurs rêvent de jouer à Barcelone. D’autres au Real. 

D’autres encore à Liverpool ou à la Juve. Mamadou Fall, lui il vient de réaliser son idéal: rejoindre l’AS Eupen. Si, c’est vrai ! En tout cas, il l’assure avec le plus grand sérieux : « Pendant plusieurs années, j’ai affronté Eupen. Ce et y compris en Ligue 2 lorsque j’étais au Withe Star. J’aime bien ce club. Il a une belle équipe, qui cherche toujours à jouer au ballon. Quand mon agent, dans les dernières heures du Mercato m’a averti qu’Eupen était intéressé, je n’ai pas hésité, j’ai dit oui tout de suite. »

Voilà, qui pour les frontaliers, est réjouissant. Autant, en effet accueillir un élément qui a envie de venir qu’un autre qui prend l’option proposée parce qu’il n’en existe pas de meilleure. Mamadou Fall a eu l’intelligence de se rendre compte qu’à Charleroi, la route menant à l’équipe première devenait chaotique.

« Tu as beau t’entraîner, bien travailler, si l’entraîneur, que je respecte, ne te sélectionne pas, tu te sens en difficulté », dit-il. C’est ce qu’il a vécu au Mambourg. Il ajoute : « J’ai besoin de temps de jeu. Je vais donc faire ce qu’il faut pour en obtenir à Eupen. »

Le grand Sénégalais affirme « être prêt tant physiquement que mentalement. »

Ses atouts pour enflammer le Kehrweg ? « Je dirai ma vitesse, ma fantaisie et… la mini trêve qui va me permettre de bien m’intégrer. »

Nous préciserons qu’arriver au moment où ses nouvelles couleurs viennent d’empocher un 6 sur 6, c’est un petit confort supplémentaire.