Division 1A L’entreprise italienne qui possède les droits du championnat belge connaît de gros soucis financiers.

Petit séisme dans le monde du foot business. L’entreprise MP&Silva, qui possède les droits de nombreuses grandes compétitions internationales (dont la Premier League, la Serie A, la Liga, la Bundesliga, la F1... et la Pro League) est en proie à des problèmes financiers, comme l’a révélé SportBusiness. La Serie A a notamment assigné l’entreprise en justice à hauteur de 38 millions d’euros. Et une possible faillite est même évoquée.

Ce scénario catastrophe pourrait-il avoir une influence sur la Pro League ? Non, selon Pierre François. "Il faut savoir que cette année, le montant des droits TV a atteint un montant (80 millions d’euros) qui a permis à MP&Silva de ne pas activer sa garantie, contrairement aux trois dernières années", précise le directeur général de la Pro League. "Concrètement, les contrats entre la Pro League et les détenteurs de droits sont négociés de manière directe et les sommes ne viennent donc pas de MP&Silva."

En cas de faillite, pas d’inquiétude, donc. Mais il n’en est de toute façon pas question au jour d’aujourd’hui. "Pour l’instant, notre contact avec MP&Silva est toujours opérationnel. Si la faillite devrait être actée, nous rechercherions nos contrats TV directement, sans utiliser les recommandations de MP&Silva, notamment sur la manière de présenter les lots."

Pour rappel, l’entreprise italienne, qui a donc principalement un rôle de conseil, a conclu un partenariat avec la Pro League jusqu’en 2020.