F.C. Bruges Ivan Leko veut apprécier, ce soir, la stabilité de ses meilleurs éléments

Le Club Bruges continue d’aller de l’avant. "Nous ne pouvons prétendre demeurer le numéro un belge qu’en innovant sans cesse", a assuré, mercredi, Vincent Mannaert, son CEO.

Le leader du championnat s’y emploie. Il y a deux jours, à défaut d’avoir obtenu le permis de bâtir le futur nouveau stade, le président Bart Verhaeghe a posé, à Westkapelle, la première pierre d’un complexe d’entraînement hyper moderne qui, dès juin prochain, accueillera les entraînements de l’équipe fanion. Sur un plan sportif pur, le Club a continué de se prémunir contre un départ forcé d’une de ses stars comme l’y ont contraint, dans le dernier mercato, Limbombe et Diaby : il a prolongé jusqu’en 2023 le contrat d’Hans Vanaken, son nouvel international. L’inspirateur du jeu brugeois imite ainsi Vormer (lié jusqu’en 2022) et Wesley (attaché au Club jusqu’en 2023 également). "Je me sens très heureux à Bruges, tant sur le terrain que sur le plan privé. Je n’avais donc aucune raison de refuser la proposition du Club", a reconnu Hans Vanaken.

Ivan Leko n’a pas caché sa satisfaction : "Je suis très fier que Wesley et Vanaken aient prolongé leur contrat. C’est la preuve qu’ils ont conscience, l’un et l’autre, que le Club leur permet de progresser. C’est aussi l’objectif du staff."

S’ils s’avouent impatients d’aborder la Ligue des Champions, les Brugeois ne peuvent faire l’impasse, même provisoire, sur le championnat. Ce soir, contre Lokeren, leur entraîneur ne tolérera donc pas le moindre relâchement : "La Champions League est pour moi une priorité mais le plus important demeure le prochain match. Je veux pouvoir apprécier, ce vendredi soir, le sérieux et la stabilité actuelle de mon équipe. C’est un défi pour elle, après la trêve internationale, d’autant plus que pendant ce laps de temps nous avons dû nous passer de onze éléments. Je veux que mes joueurs soient persuadés que le match contre Lokeren est aussi une rencontre de Champions League. C’est la raison pour laquelle je ne ferai pas tourner mon effectif : j’alignerai ma meilleure formation disponible."

Rétabli, Diatta pourrait en faire partie. Dennis, Nakamba et Cools, sans parler de Tomecak - ce dernier absent de la liste des joueurs retenus pour l’Europe - ne joueront pas ce soir: "J’espère récupérer Dennis contre Dortmund. Nakamba devrait redevenir disponible après le match à La Gantoise du 23 de ce mois."

Dans son point presse hebdomadaire, Ivan Leko s’est volontiers épanché sur l’éviction de Cools : "Après ses deux matches internationaux et ses déplacements en Hongrie et à Malte, Dion n’est pas prêt, physiquement et mentalement."

Compositions probables:

Club Bruges: Letica; Poulain, Mitrovic, Denswil, Vormer, Rits, Diatta, Danjuma, Vanaken, Wesley, Rezaei (Horvath, Hubert, Decarli, Mechele, Amrabat, Schrijvers, Vlietinck, Vossen, Openda)

Lokeren: De Wolf; Tirpan, Filipovic, Deschacht, Ben-Harush, Marecek, Overmeire, Hupperts, Cevallos, De Ridder, Miric (Verhulst, Mantel, Marzo, Skulason?, Diaby, Terki, Joher, Saroka, Jovanovic)

Arbitre: M. Dierick