F.C. Bruges Cette fameuse tragédie du Soulier d'Or maudit après avoir été sacré serait-elle encore en train de frapper ?

Cette fois, c'est le Brugeois Ruud Vormer qui serait dans l'oeil du cyclone !

Lors de la majorité de la phase classique le Néerlandais a régalé par son impressionnant volume de jeu, par le travail fourni dans l'ombre et surtout par l'efficacité. Toutes ses phases arrêtées étaient synonymes de danger. De plus, il incarnait parfaitement le football prôné par le Club de Bruges. Et si aujourd'hui le champion de la phase classique connait un temps d'arrêt, ce n'est pas étranger au pic de méforme de son capitaine.

Vormer a été sacré le 7 février 2018, devançant Youri Tielemans et Leander Dendoncker au classement. A cette période de la saison, le médian défensif a déjà inscrit 9 buts et signé 15 passes décisives en championnat. A cela, on peut ajouter une réalisation et 4 assists en quatre rencontres de Coupe de Belgique. Au total de 2017-2018, 29 matches avant d'être plus que méritoirement sacré Soulier d'Or pour le joli bilan de 10 buts et 19 assists. Vormer était directement impliqué sur 1 but à chaque partie. 

Mais depuis qu'il a soulevé le trophée doré, le Brugeois est beaucoup moins en verve. Encore ce week-end face à Anderlecht, il a été inoffensif contre les Bruxellois. Il a disputé 9 rencontres (1 en demi finale retour de Coupe de Belgique face au Standard, 5 en phase classique, et 3 en Playoffs 1) pour seulement un but et 3 passes décisives. Soit une action directement décisive tous les 3 matchs. Une nette baisse par rapport à son rythme de croisière de la saison...

Ceci dit, le capitaine est quand même toujours en bonne position pour soulever le trophée de champion en fin de saison.