Division 1A

L'Antwerp souhaite restreindre davantage l'utilisation des fumigènes par ses supporters lors des matches à domicile et en déplacement. "Après tout, nos supporters n'ont pas besoin de fumigènes pour créer l'Enfer de Deurne-Nord", a indiqué le communiqué publié mercredi soir.

La semaine dernière, l'Antwerp a écopé d'une amende de 3.000 euros par la fédération (URBSFA) suite à l'interruption de la rencontre contre Courtrai provoquée par le jet de fumigènes. Le club anversois risque encore une amende toujours pour l'usage de fumigènes et la banderole avec l'inscription "Mort au FCB" brandie lors du duel face au Club Bruges. Enfin, le club doit se présenter le 4 septembre devant la commission des litiges pour le jet de fumigènes lors du match à Mouscron mais aussi pour avoir lancé des gobelets de bière en direction du gardien adverse. Le club a déjà mis en place un système d'identification pour les matches en déplacement et a lancé une campagne de sensibilisation à l'utilisation des feux d'artifice et des pétards.

"Le RAFC remarque que l'utilisation de feux de Bengale à domicile et à l'extérieur est un problème permanent. Le petit nombre de personnes responsables de cette situation gâche l'atmosphère et la sécurité de tous nos supporters, stewards, policiers, employés et joueurs", a afirmé le club. "En consultation avec la Ville d'Anvers, les forces de l'ordre et nos clubs de supporters, le Bosuil sera à nouveau un refuge pour petits et grands. Avec un investissement supplémentaire de 100.000 euros, le RAFC s'engage à améliorer les infrastructures et la sécurité de ses supporters. Notre club fera réaliser un audit externe par des experts européens et, sur la base de ces résultats, notre club prendra les mesures nécessaires supplémentaires. En outre, des caméras supplémentaires seront installées dans le courant du mois de septembre."