Division 1A

Le Parlement de l’Union belge (CNE) a tranché pour une réforme des championnats de Belgique de football à partir de la saison 2016-2017. Le comité exécutif de l’Union belge devrait officialiser cette décision lors de son assemblée générale du 27 juin.

L’exercice 2015-2016, qui débutera lors du dernier week-end du mois de juin, sera complètement modifié suite à la réforme du championnat.

Si pour les équipes du top 14 rien ne change (le système des playoffs I et II étant maintenu), cela bouge en bas de tableau. Les playoffs III sont abolis. Le 16e sera directement relégué en D2 pour la saison suivant. Quant au 15e du classement il finira sa saison après 30 journées.

C’est en D2 que tout change vu la future réduction de l’antichambre de l’élite à 8 équipes. Cette année, ils seront 17 à se disputer la seule et unique place de montant en Pro League.

Les clubs ayant terminé l’année entre la seconde et la 8e place seront (si leur licence est en ordre) assurés de rester en seconde division en compagnie du dernier de D1. Pour les 9 derniers, ils seront reversés en Super D3 amateur.

Dans cette compétition à 16 équipes, ils seront accompagnés par les 7 promus de la version actuelle de la D3 : les 2 premiers des séries A et B et les 3 lauréats du tour final qui verra s’affronter les 3e, 4e, 5e et 6e de chaque série.

Cela signifie donc qu’aucune équipe de D3 ne grimperait d’un échelon cette année. Une décision qui a engendré le mécontentement du Beerschot-Wilrijk. Le club anversois reste sur deux promotions et espérait rejoindre la D2 l’an prochain. Cela lui sera désormais impossible. Le club a lancé une procédure en justice contre l’Union belge devant le tribunal des référés.

© DR