Division 1A

Les Brugeois peuvent se sentir lésés après un Topper qui a relancé le Sporting d’Anderlecht.

La polémique du VAR n’est donc pas prête de s’éteindre. Dimanche, Abdoulay Diaby pensait bien avoir égalisé en seconde période sur la pelouse du Parc Astrid, mais l’arbitrage vidéo en a décidé autrement: le but est annulé, Anderlecht remporte le Topper et revient à trois point du Club Bruges.

Et les images? Elles étaient formelles: le bout du pied gauche de l’attaquant des Gazelles était bien hors-jeu. Du moins, si l’on se fie aux lignes qui ont été tracées par la réalisation du match.


Sur Twitter, certains ont décidé de ne pas en rester là et de démontrer que le but du franco-malien était valable. Images à l’appui, on peut donc voir que la ligne tracée numériquement n’est pas droite, et que du coup Josué Sa aurait donc très bien pu couvrir l’attaquant adverse.

L’assistance vidéo était là pour rassurer et éviter les discussions inutiles? Force est de constater que c’est raté.