Division 1A

Le commentateur vedette a fait parler de lui en qualifiant de "macaques" une partie des supporters anderlechtois présents au stade contre Saint-Trond.

En plus de la défaite contre Saint-Trond, Anderlecht a dû faire face aux critiques adressées à ses supporters. Dans le Limbourg, ils se sont fait remarquer en balançant des fumigènes et des pétards pour fêter les 15 ans de la Mauve Army.

Le journaliste star de Proximus, Marc Delire, s'est pour sa part permis de qualifier une partie des supporters mauves de "macaques". Une sortie qui a fait bondir les fans en question, qui ont répondu samedi via un communiqué cinglant.

Marc Delire n'est pas resté muet puisqu'il a donné sa vision des choses ce lundi dans un communiqué. Dans ce dernier il exprime que "lors de la rencontre Saint-Trond- Anderlecht, j’ai utilisé le terme 'macaque' pour décrire une partie des supporters bruxellois. Il s’agit évidemment d’un terme excessif et inapproprié, que j’ai prononcé sous le coup de la colère lorsque ces quelques supporters ont réussi à interrompre le match."

L'ancien journaliste de la RTBF a ensuite expliqué les raisons de sa sortie polémique. "En réalité, mon énervement de vendredi traduit le ras-le-bol général des amateurs de foot, qui voient trop souvent leur sport favori sali par des comportements inacceptables."