Division 1A Mbaye Leye assure que son équipe ne faussera pas du tout les PO1.

"J’avais été désigné, comme toujours, comme cinquième tireur. Mes amis ont veillé à ce que je puisse rester assis sur ma chaise. Ils compatissaient pour mon nez. Vu la quantité de sang qui en a coulé, je crois qu’il est cassé."

Une étincelle luit dans les yeux de Mbaye Leye. "Avant l’exercice des tirs au but, j’ai parlé aux joueurs. Je leur ai rappelé que l’essentiel était la concentration. Ils ne pouvaient pas s’éparpiller. Mentalement, chaque tireur a joué son rôle."

Le Sénégalais sourit . Il savoure la troisième Coupe de Belgique de sa belle carrière. Il la savoure sans modération mais sans forfanterie, avec une dignité qui dépeint bien le capitaine de Zulte Waregem en l’honneur de qui, moralement, son club de cœur a érigé une statue à l’entrée du stade Arc-en-Cie l. "Ostende, autant que nous, méritait ce trophée. L’équipe côtière a livré un match magnifique, à l’image de Dimata, l’auteur des deux premiers buts des siens."

Le buteur n’a pas marqué. Il n’a même pas livré une prestation de valeur équivalente à celles qu’il a souvent offertes à ses supporters en championnat. Il s’en moque. "Cette Coupe est la troisième de ma carrière après celles de 2010 avec La Gantoise et de 2011 avec le Standard. Pour moi, c’est la plus belle. C’est celle qui m’émeut le plus sur le plan affectif. Zulte Waregem est mon club. J’ai enfin remporté un trophée sous ses couleurs. Cette Coupe fut aussi la plus difficile à conquérir. D’ordinaire, les deux candidats partent pratiquement sur un pied d’égalité. Dans une apothéose, il y a très souvent des rebondissements. Mais je ne m’étais pas attendu aux péripéties qui ont émaillé cette édition-ci. Les deux équipes ont collaboré à la confection d’une belle finale. Elles ont offert du spectacle."

Le capitaine se projette alors dans l’avenir. "Si on nous avait prédit, à l’aube de cette saison, qu’on terminerait troisième de la compétition régulière, qu’on disputerait les PO1 et qu’on gagnerait la Coupe, on ne l’aurait pas cru. Ce qu’on a réalisé est génial. Attention : Zulte Waregem demeure un club du subtop . Il ne se hisse pas encore au niveau d’Anderlecht, de Bruges ou de La Gantoise. Mais il y tend. Zulte Waregem va encore grandir. La participation aux poules de l’ Europa League va l’aider à attirer des bons joueurs."

Mbaye Leye l’assure : Zulte Waregem disputera les PO1 sans arrière pensée: "On a la sécurité. Les PO1 vont nous aider à magnifier encore cette saison. On ne va pas fausser l’épreuve sous prétexte qu’il vaut mieux, pour nous, terminer 3e que 2e. On a des choses à démontrer aux grandes équipes qui croient qu’on ne peut pas les battre."

Le capitaine observe encore: "On a toujours achevé les PO1 à la place à laquelle on les avait entamés..."