Mouscron

Defays pourra compter sur un atout offensif pour le périlleux déplacement à Anderlecht.

Si Christophe Diedhiou (suspendu) et Dimitri Mohamed (coup direct) ne sont toujours pas sélectionnables pour Frank Defays, le Namurois enregistre avec plaisir le retour de Selim Amallah dans son groupe. « C’est un joueur qui peut provoquer son adversaire, l’éliminer via un dribble », explique-t-il. « C’est évident que je ne vais pas me plaindre de son retour. »

Surtout que face à Mouscron, ce sera Anderlecht, une des équipes en forme de ce début de saison comme en prouve leur 9/9. « Le plus important avant un tel déplacement, c’est d’avoir un sentiment positif et surtout de le transmettre aux joueurs. Je me dis : Pourquoi pas ! Nous n’avons pas de points et nous avons cherché les raisons pour lesquelles nous n’avons pas de points. La semaine dernière, face à l’Antwerp, nous avons bien défendu mais parfois aussi très mal. Nous devons conserver notre organisation et notre concentration jusqu’aux trois derniers coups de sifflet afin de pouvoir émerger en fin de match, comme l’Antwerp l’a fait samedi dernier. »

Le noyau : Werner, Butez, Bailly, Katranis, Olinga, Napoleone, Mbombo, Amallah, Gkalitsios, Spahiu, Dione, Pierrot, Gulan, Vojvoda, Huyghebaert, Vandurmen, Godeau, Lukovic, Kuzmanovic, Sambu.