Mouscron

Frank Defays attend beaucoup de ses nouvelles recrues pour faire la différence face à Genk.

Mouscron prépare avec attention la venue d'Eupen ce samedi. Une rencontre évidemment cruciale pour l'Excel. "On ne peut pas se cacher. Ce n'est pas un match comme un autre. Il est très important pour nous. Il faudra savoir gérer la bonne et la mauvaise pression. L'apport des nouveaux joueurs arrivent au bon moment. Dussenne et Benson, on connaît leurs qualités et leurs défauts. On connaît leurs qualités en Belgique. Cela fait du bien à tout le monde. La qualité des entraînements s'en ressent de suite. Notamment via le nombre de joueurs partis et d'autres."

Frank Defays ressent-il une pression particulière sur ses épaules ? "Quand tu es entraîneur, quelque soit le niveau, tu te dis qu'à 0/12 tu n'as pas de problèmes, c'est que tu en as un. C'est la vie que j'ai choisi et j'ai assumé derrière. J'ai suffisamment de vécu dans le football pour savoir qu'un coach qui a un tel bilan est menacé."

A noter que finalement le dégraissage a finalement eu lieu puisque Damnjanac, Jelavic, Sarmiento (test ?), Debaisieux et Dione ont été versés dans le noyau U21. "J'ai tenu à les rencontrer pour leur parler et leur expliquer ma décision. Pour Debaisieux et Dione, cela ne veut pas dire que cela ne se termine pas là. Ils doivent s'aguerrir dans le football adulte. J'attends un déclic de leur part. Il suffit de suivre l'exemple de Selim Amallah."

Le noyau : Werner, Dussenne, Katranis, Olinga, Napoleone, Mbombo, Amallah, Mohamed, Gkalitsios, Spahiu, Libertiaux, Benson, Pierrot, Gulan, Vojvoda, Vandurmen, Godeau, Butez, Kuzmanovic, Sambu.