Mouscron Le Français a signé un contrat de trois ans avec Mouscron et entend s’y imposer

Si certaines formations de D1A connaissent des soucis avec leurs derniers remparts, à Mouscron, il y a un problème de luxe. Logan Bailly et Olivier Werner se disputent le poste de premier gardien tandis que derrière, Jean Butez se montre de plus en plus pressant.

Signe que le Français a gagné des points cette saison aux yeux de la direction mouscronnoise, cette dernière a offert un contrat de trois ans au gardien qui appartenait jusque-là à Lille.

"À Mouscron, on m’a dit que j’étais le gardien d’avenir" , explique Jean Butez. "Quand cela sera ? Je ne sais pas. On ne m’a pas dit que j’allais être numéro 1 ou 2 la saison prochaine. Alors, j’espère que je serai le premier choix."

Logan Bailly devrait quitter Mouscron cet été (NdlR : Eupen serait intéressé). Il ne resterait alors qu’Olivier Werner en concurrence. À moins que ce dernier ne se décide à quitter Mouscron également.

Mouscron a en tout cas frappé juste en faisant signer Jean Butez. Lors des deux derniers matchs des PO2, il a montré toute son assurance et son efficacité.

Le garçon a énormément appris cette saison, qu’il a débutée comme titulaire. Il avait été impressionnant lors de la première journée à Ostende avant de se trouer quelque peu face à Charleroi. "J’en ai effectivement vu de toutes les couleurs." Sans oublier l’arrivée d’Olivier Werner qui l’a relégué dans les tribunes lors du second tour…

Jean Butez n’est pas rancunier et va désormais pouvoir se concentrer sur la future saison. Mais avant cela, il va devoir fermer le chapitre lillois. "J’y ai passé près de quinze ans. Mais cette dernière saison, je m’en étais déjà détaché. Ils ne sont pas venus me voir une seule fois. Mais j’en garde de très bons souvenirs."