Mouscron

Abdou Diaby, qui attend la sélection du Mali, espère finir l’année sur une bonne note. Suivez Malines - RMP à 14h30.

Depuis la 12e journée et le partage contre Lokeren, Abdoulaye Diaby n’a plus enchaîné deux matchs sans but. Si la logique est respectée, le meilleur buteur du championnat, muet face à Zulte Waregem, secouera les filets malinois, ce soir, à l’occasion du dernier match de l’année.

Pour le Malien, qui disputera selon toute vraisemblance la CAN, cela sera aussi le dernier match avant plusieurs semaines. L’occasion de renforcer son statut de meilleur buteur. "Je terminerai l’année avec le Taureau d’Or dans le dos mais je n’y prête guère attention, même si c’est une fierté pour les amis et la famille. L’important, tant pour moi que pour le RMP, est de finir sur une bonne note. Pour le reste, on verra en fin de saison", souligne l’attaquant.

Avec 12 réalisations au compteur, le joueur prêté par Lille possède encore trois longueurs d’avance sur Gounongbe et Mitrovic.

Mais la CAN , où Diaby et le Mali seront dans le groupe de la mort avec la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la Guinée Conakry, pourrait redistribuer les cartes.

"À l’heure actuelle, la sélection n’est pas encore tombée", nuance Abdou. "En ce moment, les attaquants marquent assez peu. Nous en sommes à 20 matchs et je suis en tête du classement avec 12 buts. Est-ce que je me méfie d’un attaquant en particulier ? Gounongbe va revenir dans le parcours. Depoître est pas mal dans son genre. J’aime aussi Castillo même si, bizarrement, il joue assez peu."