Mouscron Logan Bailly retrouvera la compétition ce samedi sur la pelouse du Daknam entre les perches hurlues.

La suspension de Jean Butez est venue contrecarrer les plans mouscronnois qui voulaient que Logan Bailly se prépare encore physiquement quelques semaines. L’expérimenté portier sera donc entre les perches hurlues ce samedi à Lokeren.

Logan, ce match vient réellement beaucoup trop tôt pour vous ?

"Non, je ne crois pas. Cela fait maintenant cinq semaines que j’ai repris les entraînements. Par rapport au reste du groupe, il n’y a pas vraiment une grande différence. Mes coéquipiers avaient repris la compétition après six semaines seulement."

Vous êtes arrivé en surpoids à Mouscron. Vous avez déjà perdu pas mal de kilos depuis.

"À un ou deux kilos, je suis à mon poids de forme. J’ai beaucoup travaillé durant ces cinq semaines. Enfin, un peu moins lors de cette dernière car il y a ce match samedi. Mais j’ai fourni un gros travail. J’ai eu deux, parfois trois séances par jour. J’arrivais au stade à 8 h pour travailler à jeun, j’ai transpiré pour revenir au top."

Cela ne doit pas être évident pour un footballeur de se retrouver dans une telle situation.

"Je l’accepte d’autant plus volontiers que c’est de ma faute. Depuis mon dernier entraînement à la fin du mois de mai jusqu’à ma reprise avec Mouscron en juillet, je ne me suis pas entraîné. Enfin si, mais seul, ce n’est pas la même chose. C’est comme cela que j’ai pris ces kilos en trop. Mais j’ai bien bossé avec Olivier Croes le préparateur physique ou encore Éric Deleu, l’entraîneur des gardiens."

Vous vous sentez donc totalement prêt pour le match de ce samedi.

(...)