Mouscron Les cartes ont été distribuées depuis l'arrivée de Bernd Storck. Le gardien en paye les frais

On imaginait bien qu'avec l'arrivée de l'entraîneur Bernd Storck, certains mouvements allaient se faire au sein du noyau A. Certains joueurs avaient été versés dans le noyau B par Frank Defays comme Mario Jelavic, Alexsa Damjanac (amenés par les investisseurs), Noam Debaisieux (un des chouchous de Jürgen Röber).

Dès l'arrivée de l'Allemand, ces garçons ont regagné le noyau A. Ce qui est, finalement, assez logique puisque le nouvel entraîneur doit se faire une idée, sa propre idée, de son noyau.

Plus surprenant, c'est la décision de verser Logan Bailly dans le noyau B. On le sait depuis la fin de saison dernière : le gardien a été prié de se trouver un nouveau club. "C'est un choix du club et non sportif", avait encore justifié Frank Defays. 



Entendez par là que ce n'est pas le staff d'alors qui avait demandé sa mise à l'écart. Mais voilà, Logan Bailly n'a pas trouvé chaussure à son pied cet été et fait toujours partie de l'effectif mouscronnois.
Est-ce que le club veut lui faire payer le fait qu'il n'a pas su trouver un nouveau club ? Ou y a-t-il une autre raison ? Le club n'a pas communiqué à ce sujet.