Mouscron L’Excelsior Mouscron dispute ce samedi un amical face à Genk, un premier vrai test

Ce samedi, sur le coup de 19 h 30, l’Excel Mouscron disputera un premier grand test face à Genk au Mijnstadion de Beringen. "Ce sera l’occasion de se poser les bonnes questions après le match. Nous aurons de vrais indicateurs. Même si nous aurons normalement encore un amical après Audenarde ce vendredi."

Frank Defays aurait aimé dégraisser son noyau dans le courant de la semaine, mais cela n’a pas encore été fait. "On l’a déjà fait dans notre tête, mais cela sera fait plus tard dans le courant de la semaine prochaine. J’ai une réunion dans ce sens ce mardi." On risque toutefois d’avoir quelques indications dès samedi.

L’Excel a fait sa première photo officielle. Une photo qui sera amenée à être modifiée. "Je n’ai pas mon noyau complet car les meilleurs coups sont en fin de mercato. À deux semaines, c’est très compliqué d’avoir son noyau. Mais c’est pareil pour quasiment toutes les équipes de notre championnat. Je ne suis pas inquiet. C’est une des règles du jeu."

Le coach de l’Excel a toutefois encore en tête trois postes qu’il aimerait voir se renforcer dans les prochains jours. "Ce que je veux encore ? C’est un défenseur central droitier d’expérience. Un milieu défensif droitier aussi. Pour l’instant, nous avons beaucoup de gauchers dans l’équipe. Il y a un certain déséquilibre." En attaque, Frandtzy Pierrot devrait normalement signer dans les prochains jours. "Mais j’aimerais aussi avoir un autre attaquant en plus de lui." En attendant, le groupe travaille. "On reste dans une bonne dynamique."