Mouscron Les Hurlus réalisent un début de championnat 2017-2018 exceptionnel avec 16 points sur 24 et surtout une très belle troisième place. Le Canonnier revit, se met à rêver maintenant des PO1 et devient très ambitieux.

Avec son petit sourire qu’on lui connaît, Mircea Rednic a récemment déclaré qu’il visait la finale de la Coupe de Belgique et une participation aux PO1. Si certains ne le prennent pas au sérieux, le Roumain n’en démord pas. Il n’a pas dit cela sur le ton de la rigolade.

Il sait qu’il peut compter sur un groupe motivé qui va le suivre dans son délire qui, par moments, n’est pas si fou que cela.

Dans le jeu, Mouscron est consistant et propose une belle résistance face à des équipes du top du championnat. L’Excel a aussi retrouvé un public qui va soutenir son équipe jusqu’aux dernières secondes de chaque match. Cela s’est vu contre Gand ou encore ce samedi face à Eupen.

Chaque année, une équipe surprise s’invite aux PO1. Et les mauvais débuts de championnat de candidats avoués comme le Standard, Gand ou encore Ostende poussent à ce que cette tendance soit respectée. Mais plusieurs équipes aimeraient jouer les trouble-fêtes. Il y a l’Antwerp et Saint-Trond qui sont aussi en embuscade.

Après plusieurs saisons de galère, le Royal Excel Mouscron se verrait bien enfin prendre part à ce mini-tournoi de fin de saison. Mais surtout, les Hurlus aimeraient pouvoir obtenir rapidement leur maintien afin de jouer l’esprit libéré.

(...)