Mouscron Deux gardiens, dont Raphaël Spiegel, un Suisse, vont débarquer en test ce lundi.

Ce jeudi soir, l’Excel Mouscron avait réuni ses partenaires pour préparer la saison prochaine. Le directeur général Paul Allaerts a levé le voile sur le futur noyau mouscronnois. "Il sera composé de vingt joueurs et de trois gardiens", soulignait-il. "Finis des noyaux avec trente-cinq joueurs. Et dans les vingt joueurs, nous laissons la place pour trois jeunes du Futurosport."

Paul Allaerts ne cache pas qu’il attend les soldes du mois d’août pour renforcer son noyau. "Mais nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre trop. Cinq journées de championnat se seront déjà déroulées. Mais il y a énormément de joueurs sur le marché."

Le Directeur général a fait le point sur les mouvements actuels en coulisses. "Il fallait changer quelque chose, c’est ce que nous avons fait. Mais nous travaillons désormais en silence. Par le passé, trop de joueurs nous sont passés sous le nez parce que les noms étaient sortis dans la presse. Nous avons un accord avec un nouvel élément. Il devrait débarquer pour la reprise des entraînements ce lundi."

Deux gardiens débarqueront en test : Raphaël Spiegel et Clément Libertiaux. Le premier est un gardien suisse passé par West Ham et ancien champion du monde des U17. Le second était quatrième gardien la saison dernière au Sporting de Charleroi.

Bref, cela avance en coulisses et les dirigeants mouscronnois se veulent particulièrement discrets. Cela n’empêche que le noyau pour le moment est beaucoup trop étriqué pour débuter une préparation sereinement.

À noter qu’un match amical s’est ajouté dans le calendrier de préparation. Les Hurlus rencontreront Auxerre (Ligue 2) lors d’une rencontre qui aura lieu au Touquet (France) le vendredi 30 juin à 17 h.

Les Hennuyers reprennent le collier ce lundi avec les tests physiques et auront déjà droit à deux séances d’entraînement le lendemain.