Division 1A

La quatrième journée des playoffs 2 (groupe B) mercredi a vu les victoires en déplacement de Saint-Trond au Beerschot (1-3) et de l'Antwerp à Eupen (0-1). Lokeren et Ostende ont partagé l'enjeu (2-2). Au classement, Lokeren (8 points) reste leader de justesse devant Saint-Trond et l'Antwerp (7), Ostende (4), le Beerschot et Eupen (2). 

Sans Lazare, Leye, Peybernes et Diallo blessés, Mulumba suspendu et Luis Garcia déjà en congé, Eupen a subi d'entrée la pression de l'Antwerp. Si Geoffry Hairemans et Romain Habran jouaient les pistons, les Anversois se sont créé la première occasion sur une action de Joaquin Ardaiz, qui s'est heurté à Hendrik Van Crombrugge (20e). Mais l'Antwerp a une nouvelle fois pu compter sur William Owusu, qui avait déjà inscrit les deux buts du derby (33e, 0-1). En seconde période, le scénario n'a pas vraiment changé même si un joli réflexe de Sinan Bolat a empêché Diawandou Diagne d'égaliser (62e) et que Florian Raspentino n'a pas cadré un ballon servi par Nils Schouterden (90e+2).

Ostende avait aligné trois partages, il en compte désormais quatre. Celui arraché à Lokeren a le goût de la vitoire. En effet, les Kustboys ont été menés à la marque sur un penalty transformé par Ari Skulason (26e, 1-0). S'ils ont égalisé par Emmanuel Banda (33e, 1-1), les Ostendais ont de nouveau été menés à la marque sur un but signé Marko Miric (68e, 2-1) et se sont retrouvés à dix suite à l'exclusion de Ramin Rezaeian (75e). La chance ne leur a toutefois pas complètement tourné le dos: José Ceballos a manqué un penalty (80e) et tout de suite après Joseph Akpala a égalisé (82e, 2-2).

Grâce à Elton Acoltase (2e) et Chuba Akpom (13e), Saint-Trond a eu un premier quart d'heure de feu face au Beerschot. Roman Bezus a concrétisé cette supériorité sur un coup franc (22e, 0-1). Les Anversois ont réagi mais Kulle Mbombo (25e) et Youssef Boulaouali (31e) n'ont pas cadré leurs reprises de la tête. Les Canaris, qui misaient sur le contre, ont failli tromper une deuxième fois Rafael Romo par Jordan Botaka (38e).

Ce n'était que partie remise: Akpom obtint un penalty pour une faute de Swinkels et le transforma (52e, 0-2). Cela a eu le don de baisser la cadence jusqu'au but de Tom van Hyfte (86e, 1-2). Le temps pour Babacar Gueye de clôturer la rencontre (90e+1, 1-3)