Standard

William Vainqueur blessé, Guy Luzon avait, dans un premier temps, donné sa chance au jeune produit de l’Académie, Ibrahima Cisse. Pétri de talent, le jeune Liégeois a tout de même peiné à s’imposer en ce début de saison.

Dimanche dernier, face au Lierse, Guy Luzon décidait ainsi de lancer Alpaslan Öztürk dans le grand bain de Sclessin. Aligné aux côtés de Yoni Buyens en qualité de médian récupérateur, sa meilleure place, l’international espoir turc a réalisé un grand match. Adjoint de Johan Walem chez les Diablotins, Jean-François Remy a eu le Standardman sous ses ordres avant qu’il n’opte pour la Turquie.

Il n’est pas surpris par la prestation du Turc. "Absolument pas. Alpaslan n’a peut-être que 20 ans mais il dispose déjà d’une grande expérience en première division. Il a déjà joué quasiment 50 matches et donc affronté les meilleures écuries de notre compétition. À son âge, c’est rare d’avoir une telle expérience. Cela l’a beaucoup aidé dimanche pour sa première sous le maillot rouche."

Très calme, Öztürk a posé son jeu et a semblé faire partie de cette équipe liégeoise depuis des années.

"J’en ai discuté avec lui après le match et il n’était pas stressé. Alpaslan était conscient qu’il devait répondre présent dans l’engagement. Il sait combien les supporters liégeois sont exigeants."

Pour Jean-François Remy, les supporters vont découvrir et apprécier le médian turc de 20 ans.

"Alpaslan, c’est un bosseur; il ne triche pas. À l’entraînement comme en match, il se bat. En ayant joué la relégation avec le Beerschot, il sait mieux que quiconque le goût du travail. Ce sont des valeurs qui plaisent aux supporters liégeois qui exigent de leurs joueurs qu’ils mouillent le maillot. Alpaslan est très athlétique mais également très doué techniquement. On l’a vu face au Lierse : il est capable d’alterner le jeu court et long."

Aligné à son poste de prédilection, l’ancien Rat est également très polyvalent. "Chez les Diablotins, on l’utilisait au back droit où il était très performant. C’est aussi une qualité chez lui, la polyvalence. Guy Luzon possède un joueur capable d’évoluer à plusieurs postes avec le même rendement. C’est très rare."

Après une belle entrée en matière, le médian défensif pourrait vite devenir la révélation de la saison à Sclessin. "Cela ne m’étonnerait pas. Öztürk, c’est déjà une valeur sûre de par son expérience. En allant le chercher, le Standard a eu le nez fin."