Standard Après la défaite (1-2) face à Nancy, les Liégeois sont partis en stage à Arnhem jusqu’au 8 juillet.

Samedi dernier à Rochefort, le Standard a perdu son troisième match de préparation face aux pensionnaires de Ligue 2 de Nancy (1-2). Ce revers faisait suite à un succès 2-5 à Sprimont et à un partage 3-3 à Waremme. Si certains supporters s’inquiétaient de ces résultats mitigés depuis le début de la préparation, il convient tout de même de relativiser ceux-ci car la préparation vient juste de débuter.

"Bien sûr, je préfère qu’on gagne nos matches et je déteste qu’on ait perdu mais je ne peux pas brûler mes joueurs maintenant, je dois les préparer pour le futur" , a précisé Michel Preud’homme à l’issue de la rencontre.

Le mentor des Rouches a une nouvelle fois aligné une équipe par mi-temps, à l’exception de Gillet qui a joué toute la rencontre. "On ne va pas continuer à trente mais il y a certains joueurs qui revenaient et que je voulais voir avant de faire un jugement."

Preud’homme a également salué le retour de Luis Pedro Cavanda (il manque encore un document pour que le transfert d’un million d’euros et son contrat de trois ans soient officialisés). "On connaît ses qualités et on voulait qu’il revienne comme tous ceux qui sont rentrés. C’est une bonne chose."

Ce match face aux Français de Nancy était également l’occasion de voir à l’œuvre le dernier venu, Senna Miangue. "C’est impossible de le juger sur une mi-temps, d’autant qu’il vient juste d’arriver au club."

Michel Preud’homme relativisait encore les performances des Liégeois lors de ces joutes amicales.

"Il ne faut pas oublier qu’il y a sept à huit joueurs qui n’ont qu’une semaine dans les jambes. On doit tout de même essayer de créer une bonne condition pour tous. Les jambes sont un peu lourdes mais cela vaut pour toutes les équipes. Cimirot, par exemple, a plus de difficultés que Marin qui a une semaine de préparation de plus alors que c’est le même style de joueur."

Plus le temps passe et plus le coach liégeois se fait son opinion sur son effectif. "Quand on essaie de mettre un système de jeu, une philosophie en place, c’est parfois stéréotypé, ça ne se fait pas toujours à la bonne vitesse ou dans le bon rythme. Je leur donne à tous la même nourriture et je verrai ensuite celui qui la prend mieux que les autres."

Dimanche, sur le coup de 15 heures, les Liégeois (tout le noyau pro plus les jeunes Rousseau, Balikwisha et Patoulidis) sont donc partis direction Arnhem pour un stage qui les occupera jusqu’au 8 juillet et au cours duquel ils disputeront deux matches (ils pourraient d’ailleurs rencontrer le Beerschot). Ce stage marquera un tournant dans cette préparation qui sera donc plus intense. "Tout va aller très vite. On aura deux matches durant le stage, celui au Celtic et enfin Tubize pour donner du temps de jeu à tout le monde, et ensuite on sera déjà à Bruges pour la Supercoupe" , concluait Preud’homme.