Standard

Son premier but de la saison devrait libérer Michy Batshuayi

LIEGE Il attendait cette 1re titularisation depuis l’entame du championnat. Comme c’était un peu le bal des premières mercredi à la Cristal Arena, le jeune attaquant belgo-congolais y est allé aussi de son 1er but au cours de cette campagne.

“Cela m’a fait du bien. Le coach m’a dit qu’il allait m’accorder ma chance et que je devais la saisir. Je crois l’avoir bien fait” , commentait l’attaquant liégeois.

Et ce but, même un peu chanceux en apparence, ne devait rien au hasard. “Même à l’entraînement, Jelle (Van Damme) m’incite à suivre chacune de ses frappes. Cette fois, il a bien croqué son tir, mais on le rangera quand même parmi les assists... En tout cas, j’étais surpris de me retrouver tout seul à cet endroit du terrain et j’ai eu tout le temps de contrôler le ballon.”

Le Standard s’est peut-être trouvé un nouveau duo de choc en pointe. Même encore très perfectible, la paire Batshuayi-Ezekiel a laissé poindre des promesses intéressantes pour l’avenir. “Je n’avais encore jamais vraiment joué avec Imoh. C’est clair que nous devons encore créer des automatismes entre nous et travailler cet aspect. Mais on a vu notamment dans le jeu sans ballon et dans le pressing haut que le coach nous avait demandé d’exercer ensemble que nous pouvons nous entendre.”

En deux jours à peine, Mircea Rednic est parvenu à remettre l’église rouche au milieu de Sclessin. “Il nous a beaucoup motivés. Il avait regardé les vidéos de nos matches et affirmé que nous n’étions pas les plus nuls du championnat. Mais que nous devions nous bouger. Au cours de ces deux jours, il a également beaucoup travaillé l’aspect tactique. Ce dont nous avions un grand besoin.”

C’est pourtant vers le fidèle adjoint, Peter Balette, que Michy est allé communiquer sa joie après le match. “C’est un coach qui me parle beaucoup et qui a confiance en moi. Il apprécie beaucoup les jeunes qui travaillent. Et quand il voit que je suis déçu, il vient directement me parler. Il le faisait déjà sous José Riga.”

Ce but signifie-t-il le vrai départ pour Michy? Mercredi soir, la déception du début de saison paraissait déjà effacée pour celui qui, en avril dernier, avait été exclu sur cette même pelouse limbourgeoise avant de connaître la même mésaventure contre Mouscron-Péruwelz, il y a un mois. “Cela a été très dur pour moi après mon exclusion en Coupe, à Mouscron. Je me suis senti enfoncé, surtout pour un jeune de 18 ans. Tout mon entourage était déçu. Pourtant, je maintiens que, s’il y a bien eu un geste de ma part, je ne touche pas mon adversaire. Mais finalement, ma suspension m’a permis de devenir plus fort et de repartir sur de nouvelles bases.”



© La Dernière Heure 2012